En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'entrée du collège où le sujet polémique a été posé.
 

Le professeur a été suspendu pour avoir proposé aux élèves une dissertation sur leur propre suicide.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Max 85
    Max 85     

    Pour une fois que les parents d'élèves ne tirent pas à boulets rouges sur un prof,c'est à saluer....Donc encore une cabale journalistique,décidément le journalisme n'est plus ce qu'il était

  • Imparfait
    Imparfait     

    C'était un rêve, un film . Les jeunes veulent fuir la réalité et l'actualité morose. Consommer de l'herbe et de la poudre et pourquoi pas mettre fin à sa vie . Se suicider pour voir un autre monde, la lumière , le paradis . En conclusion le repos éternel.......Habiter rue des allongés , pas d'impôt , pas de factures .L'enseignante a motivé ses élèves et devrait diffuser toutes les copies, ainsi on pourrait connaître et savoir si les jeunes croient à quelque chose après la mort .

  • mirabelle
    mirabelle     

    pour quoi ce prof n'a t-il pas fait un débat avec plusieurs personnes du milieu de la santé il y a dans chaque collège une infirmière et pour certain une assistance social au lieu de faire une rédaction sur le suicide ??

  • maryline
    maryline     

    a bricabrac il y a quelques années une nouvelle ahurissante tombée dans la commune voisine a la mienne ..le psychiatre venait de se suicider d autant plus ahurissante cette nouvelle qu il n avait pas laissé de copies a ses patients

  • Bricabrac
    Bricabrac     

    raisonnement par l'absurde. Je me demande si, à la lecture approfondie des devoirs de ces élèves il n'aurait pas été possible de déceler des "candidats" au dit suicide, justement. En fonction des thèmes abordés par les élèves et des arguments dans leurs copies, il est probable qu'il soit possible de voir si certains ont envisagé ou envisagent de tenter l'expérience. Je sais, c'est absurde, mais.....

  • maryline
    maryline     

    avant de critiquer ce professeur les parents d élèves devraient d abords se poser la question a savoir quelle est la principale cause du suicide tout ages confondus la première c est toujours le manque de communication qui entraine la personne dans l isolement qui lui devient vite invivable.. après le passage a l acte ..on voit des parents des amis des voisins effondrés .qui vous disent <<je ne comprends pas il ou elle ne parlait certes pas beaucoup .mais il ou elle souriait >> et alors le silence est souvent un grand cri et le sourire le masque a sa souffrance cette rédaction demandé par le professeur pouvait paraitre brutale dans ce monde ou apparemment tout va bien et ou la tendance c est de fermer les yeux devant ce qui nous troublent mais elle a le mérite de mettre les pieds dans le plat et peut etre pour certains de trouver une écoute salutaire

  • guisaim
    guisaim     

    Des parents d'élèves qui cautionnent ce genre de sujet est inadmissible. On pourrit les enfants en leur mettant dans la tête des idées dont ils n'auraient même pas imaginé les penser. Pas étonnant qu'on ait des enfants qui redoublent ou qui quittent l'école trop tôt sans une seule base. Une éducation à la petite semaine.....Où sont les règles de grammaire, où est l'instruction civique, où est l'apprentissage élémentaire du calcul comme il était dans les années 70 et qui portait ses fruit ?? Je dirais qu'actuellement l'éducation nationale est une usine à fabriquer des cons !

  • Carambar
    Carambar     

    Donc le prof peut continuer avec : je me shoot, drogué junky, ... la drogue est aussi au programme ? les adultes aussi paumés que les jeunes...oui, non, vas y mon fils !

Votre réponse
Postez un commentaire