En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ramadan : les moniteurs finalement autorisés à jeûner
 

Face à la polémique, la mairie de Gennevilliers est revenue sur sa décision imposant à ses employés pratiquant le ramadan de déjeuner.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • patience
    patience     

    non non et non ou alors nous prevenir nous parents que nos gosses resteront sans surveillance

  • aupiff
    aupiff     

    Et voilà ! on touche le dur >>>>>>>>>> "Il y a deux ans, une monitrice qui suivait le jeûne du ramadan avait été éprise d’un malaise au volant du véhicule qui transportait les enfants dont elle avait la responsabilité. "<<<<<<<<< !!! C'EST A DIRE QU'IL Y A EU UN ACCIDENT !!! >>>>> "Une clause avait donc été ajoutée dans les contrats des employés. Celle-ci stipulait qu’ils devaient s’alimenter et s’hydrater.
    Une clause remise en cause puisqu’en France, un salarié ne peut être suspendu à cause de sa religion ou de ses pratiques alimentaires." <<<<<<<< Vailà pourquoi a d'ors et déjà perdu si on ne réaffirme pas dans le droit Français que les pratiques religieuses comme celle-ci ne sont pas acceptable pour des raisons strictement de sécurité !
    Que ce passerait-il si un employé qui doit être de part sa fonction importante en pleine capacité de ses moyens .... Pilote de lignes long courrier ou de TGV par exemple !

    Marianne courbe l'échine devant cette religion ...

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    DE QU EL DROIT CE MAIRE DECIDE QU UN MUSULMENT NE DOIT PAS FAIRE LE ramadan a t il oublier la separation de LEGLISE ET LE POUVOIR C EST UNE HONTE POUR LA FRANCE POUR MOI C EST UN ABUS DE POUVOIR TOUT SIMPLEMENT A LA PLACE DE SES EMPLOYES J AURAIS PORTER PLAINTE C Q F D

Votre réponse
Postez un commentaire