En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Radio france condamnée pour le licenciement de stéphane guillon
 

PARIS (Reuters) - Le conseil des prud'hommes a condamné vendredi Radio France à verser de fortes indemnités à Stéphane Guillon pour l'avoir...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Ah ba c'est sur
    Ah ba c'est sur     

    c'est france inter qui paiera et alors ?

  • Ah ba c'est sur
    Ah ba c'est sur     

    tout salarié peut voir son cdd requalifié en cdi, c'est très courant. Il n'y a aucun rapport entre fonctionnaires et cdi, ou alors cela expliquerai que vous en voyiez partout !

  • BINTZ
    BINTZ     

    Si je comprends bien, les animateurs, humoristes, journalistes ayant des CDD sur la radio publique, peuvent voir leur contrat devenir des CDI, en cas de rupture de contrat. Autrement dit ils sont des fonctionnaires....à vie. Cela va ronronner sur la radio. Il faut que tous les CDD de la fonction publique soient traités comme Guillon.
    Il y aura sans doute appel.

  • Ancien UMP
    Ancien UMP     

    Dans ce cas il faut licencier,le DRH de Radio France, qui pour faire plaisir au pouvoir a engagé cette procédure.

  • stéphaniequil aime
    stéphaniequil aime     

    bravos et tant mieux pour lui un mec qui en as des corones, avis au dictateur ce n'est pas sen retour la suppression de parole. en 2012 il sera plébiscité ...la tyrannie et éphémère, on as pas vue la colère du peuple tunisien monter, et bien celle des français encore moins. le choc va être rude en 2012.

  • Inconnu01
    Inconnu01     

    Je ne suis pas fan de Stéphane Guillon et de sa pensée gauchisante, mais il a énoncé des vérités, tout comme Eric Zemmour énonce d'autres vérités sur une autre station et s'est retrouvé traduit en Justice. L'un comme l'autre sont victimes de l'intolérance qui est en train de s'installer dans ce pays, victimes de la pensée unique imposée par des censeurs et des inquisiteurs dignes d'un autre âge. En termes de libertés, nous régressons ! Aujourd'hui, Coluche, Le Luron ou Desproges seraient tous censurés ou poursuivis par les esprits bien-pensants qui ne supportent plus la moindre mise en cause de leurs diktats.

  • Pittsburgh
    Pittsburgh     

    Tu racontes des sottises si tu insinues que le jugement du conseil des prud'hommes est injuste! Stéphane Guillon est un humoriste qui avait été recruté par Radio France, justement pour ça. Jean-Luc Hees l'a injustement et abusivement viré, c'est tout justement ce que le conseil des prud'hommes a trouvé à l'issue de l'analyse de cette affaire. Tu devrais plutôt être en colère contre Jean-Luc Hees; qu'avait-il à présenter des excuses aux politiciens qui s'étaient justement fait épingler par l'humour de Stéphane Guillon? Ces politiciens auraient dû avoir le cuir dur ou alors, porter plainte contre Stéphane Guillon. A mon avis, Jean-Luc Hess devrait démissionner du fait de ce jugement. S'il ne veut pas le faire, alors qu'il paye tout ce fric qui est dû à Stéphane Guillon.
    Yippeeeee! Stéphane a gagné!

  • louis16ieme
    louis16ieme     

    et toujours les mêmes qi perçoivent

    elle est ou la différence depuis la révolution ??

  • laetitia77
    laetitia77     

    sans oublier ses allocation chomage qui vont se monter à plusieurs millier d'euros par mois,
    car pour dire des conneries à la radio, faut etre bien payé !

    lamentable france.

  • cece69
    cece69     

    Toujours les même qui payent...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire