En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Selina
    Selina     

    Je ne cautionne pas... pas plus devant une synagogue que devant une mairie ! La démarche est la même dans tous les cas : dénoncer un pouvoir qui censure et voudrait museler. Certains s'exprimeraient par la violence, d'autres préfèrent des gestes symboliques. Pas de quoi fouetter un chat si on ne montait pas ça en épingle. Seulement, la justice se saisit, la justice va agir, etc... Mais que fait-elle devant les actes abominables de provocation nauséabondes des Femen comme uriner dans une église, mimer l'avortement de Jésus, diffuser sur les réseaux sociaux une idéologie anti-chrétienne affichée, et même pas sous couvert d'humour ? Il n'y a pas de "dossier" dans les médias là, on n'en parle pas en boucle... Et c'est tout autant intolérable, non ? Deux poids, deux mesures... C'est triste

Votre réponse
Postez un commentaire