En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des moustiques tigres dans un laboratoire de Montpellier, en 2012.
 

Quatre adultes de la même famille ont contracté le virus chikungunya, à Montpellier. Elles auraient été contaminées par des piqûres de moustiques en France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • chopaul
    chopaul     

    Pas de panique, Marisole Touraine s'occupe de tout.

  • Samma
    Samma     

    Tout le monde se fout du réchauffement climatique pourtant, l'apparition de ce genre de maladie en métropole (ou elle ne devrait pas s'y trouver) est bel et bien possible par l'augmentation même minime des températures. Maladie, inondations, tempêtes etc... pollueurs, attendez-vous à bouffer de la merde dans les années à venir, le retour de bâton arrive !

  • sichri
    sichri     

    Le chlorure de magnésium est très efficace !

    Mais soyons sûr que les labos pharmaceutique (qui financent les politiques) vont trouver le vaccin miraculeux qui évitera le Chikungunya, mais qui bien sûr, induira de nouvelles maladies neuro dégénératives qui augmenteront leurs bénéfices !

    Qu'ils sont doués !!!

    Nel.son
    Nel.son      (réponse à sichri)

    Et oui c'est efficace, mais dénigré par les médecins, les pharmaciens, etc.... qui préfèrent vendre leurs saletés qui leurs rapportent

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Chikungunya, H1N1, H5N1, SIDA, ébola.... C'est quoi, ce siècle ??? Après le siècle des lumières, vivons nous le siècle sanitaire ? L'éradication de l'humain par un ennemi microscopique qui tus sans distinction d’âge, de sexe, de religion.... Des armes parfaites en sommes (celles qui naissent dans des cerveaux humains malades). Qui a le vaccin qui nous sauvera de cette pandémie ?

    Nel.son
    Nel.son      (réponse à Jean Aimarre 2.0)

    Ne pas manger de bouffes industrielles, le moins de viande possible, des fruits et des légumes pas empoisonnés (durs à trouver) ou mieux des jus de légumes frais, peu de produits laitiers (remplis d'antibiotiques et d'hormones), prendre des produits comme le chlorure de magnésium, l'argent colloïdal, le charbon actif, etc.... qui vous permettent d'éviter les antibiotiques et autres saletés chimiques et l'on peut avoir une bonne santé

    lesemian
    lesemian      (réponse à Jean Aimarre 2.0)

    Jean Aimarre 2.0, Ouf! le Chikungunya arrive...Vous allez pouvoir continuer à avoir peur...

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Jean Aimarre 2.0)

    Et c'est pas fini, hier j'ai vu un doc très sérieux (sur LCP je crois) qui parlait d'un probable retour en force de la tuberculose.
    Comme ça avait disparu de nos contrées de moins en moins de labos travaillent sur cette maladie qui pourtant a vu ses bactéries muter méchamment au point de devenir hyper résistantes aux anciens antibiotiques et à des plus récents. Pour l'instant ça sévit dans des pays pauvres mais ça devrait pas tarder à nous "ennuyer" d'ici peu.

  • evedup
    evedup     

    les produits que la démoustication utilise depuis quelques années est un larvicide qui ne tue pas les adultes , malgré des passages réguliers des avions de l'EID nous sommes envahi de moustique commun et quelques moustiques tigre à vic (à proximité de montpellier

  • evedup
    evedup     

    les produits que la démoustication utilise depuis quelques années est un larvicide qui ne tue pas les adultes , malgré des passages réguliers des avions de l'EID nous sommes envahi de moustique commun et quelques moustiques tigre à vic (à proximité de montpellier

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Dans les années à venir de plus en plus d'espèces d'insectes (entre autres) proliféreront dans des régions où il y'a encore quelques années elles n'auraient pu survivre...
    Donc des maladies qu'on pensait réservées aux zones tropicales car véhiculées par des insectes ne supportant pas nos climats, on en entendra de plus en plus parler.

Votre réponse
Postez un commentaire