En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les "zones urbaines sensibles" peinent à combler leur retard
 

PARIS (Reuters) - Chômage, revenus, logement, santé, insécurité: les 751 quartiers classés "zones urbaines sensibles" en France peinent à combler...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

32 opinions
  • Heloise60
    Heloise60     

    Les allocs vont etre augmentées en 2011 !

  • ange bleu
    ange bleu     

    il parait pas, "ils" ne payent pas leurs loyers et des associations sont assez c!! pour le faire a leur place quand l'APL ne suffit pas

  • Realiste75
    Realiste75     

    http://www.youtube.com/watch?v=k_pJJ-mP4oE

    Pourtant cet imam avec 2 femmes, et 16 enfants touche 8 900€ par mois.
    A voir cette vidéo d'urgence.

    Les quartiers sensibles ? Mouai pas pour tous...

  • BINTZ
    BINTZ     

    Mais quand on a toutes les aides sociales (CMU et même AME), alloc parent isolé, allocations familiales pour nombreux enfants, que bien sûr on ne paie pas d'impôts (on ne sait donc pas ce qu'est participer à la gestion de l'Etat), que l'on ne paie quasiment pas de loyer, pourquoi se décarcasser à aller gagner un smic. Avec en plus une bonne économie souterraine. Tout va bien ne changez rien.

  • Heloise60
    Heloise60     

    Paraitrait il qu 'il y en a qui payent meme pas de loyer tout est payé par la CAF avec les APL.

  • travailleur qui ne sert qu'a payer
    travailleur qui ne sert qu'a payer     

    qu'est ce qu'ils font concrètement pour s'en sortir ?
    Chez nous, on a eu aussi deux CDD, des filles, des blanches, avec bac+2 et bac +5. Une est retombée au chômage, l'autre à retrouvée un boulot, sont troisième CDD en 3 ans , payé au SMIC. La misère, le chomage, il n'y a pas que dans les cités que ça existe. Mais il n'y a que dans les cités que ça dérange. Qu'est ce qu'il font de concret pour s'en sortir ? J'habite près d'une cité, je les connais, et dans l'ensemble, ils attendent tout des autres : il faut les mener par la mains, ce sont des assistés qui ne savent pas se débrouiller sans quelqu'un, certains n'ont pas le bac et ne veulent pas des boulots mals payés.Pour les cités, c'est normal qu'il y est une concentration de personne pauvre : c'est la vocation des HLM , ce sont des logements sociaux, on ne va pas y mettre des gens qui gagnent 5000€ par mois quand même! on oblige personne à y vivre : pour aller dans un HLM, il faut en faire la demande, donc si ça ne convient pas, ils font comme moi, ils vont ailleurs. Seulement voilà, il faut aussi qu'il est une personne d'une assos pour leur dire comment faire, car tout seul, il ne savent pas.
    Deuxièmement, toute la misère du monde ne justifie pas le fait de dégrader les bâtiments sociaux. Quand on voit dans quel état ils sont, je dis stop aux constructions HLM.
    Aujourd'hui on en peu plus, on ne peu pas donner plus que ça, si ça ne convient pas , qu'il le laisse et se débrouillent sans nous.
    Mais nous (tous les Français qui paient plein pot leur logement, leurs impôts, leurs chrage sociales, leur mutuelle, etc...)on en a marre de payer, payer, payer pour que tout soit brûler, dégradé par des gens qui ne paye rien.
    On dit que c'est une minorité, mais si les habitants étaient aussi solidaires qu'ils voudraient qu'on le soit avec eux,il y a longtemps qu'ils aurient chassé la racaille. seulement voilà, ils s'en foutent, c'est pas eux qui paye les dégardations, et ça leur sert à avoir des subventions supérieures que si ils habitaient en centre ville. Nombre de famille habitent des logements bien plus isalubres que dans des cités, mais c'est pas pour ça qu'ils brulent les autos des voisins qui n'ont rien fait.
    Rien ne justifie leur agissement, rien ne justifie silence, rien ne justifie leur dégardations.
    On a plus d'argent, si ça ne va pas, qu'ils aillent ailleurs, les Français ne peuvent pas donner plus, certains travailleurs n'ont pas le niveau de vie des jeunes des cités (internet, portables, vêtements de sport).
    Il n' y aps que dans les banlieus qu'il ya de la misère, mais il n'y a que là que ça dérange !

  • dsl
    dsl     

    sont devenues des favelas-Amara.

  • Nova78
    Nova78     

    ...vous prenez le problème dans le mauvais sens. Pour vous, il faut que ce soit les habitants des cités qui fassent un effort en premier. Mais le fait est que le communautarisme, la violence, la délinquance, les émeutes sont d'abord une réaction naturelle à une stigmatisation, à un "étiquetage". Au final, qui est en position de force? Les jeunes des quartiers ou le reste du pays et l'Etat? La réponse va de soi. Il suffirait d'un peu de bonne volonté de la part de ceux qui ont le pouvoir, pour que la situation s'améliore. Evidemment je ne suis pas optimiste au point de croire que cela peut se régler en 10 ans, mais la solution n'est sûrement de rester les bras croisés à ne rien faire, ou pire encore, d'étre encore plus hostile et méprisant à l'égard de ces gens des quartiers pauvres, ce qui ne ferait qu'accentuer le problème.

  • padoue
    padoue     

    Je suis issue d'une famille modeste de 5 enfants,mon papa subissait régulièrement le chômage et maman ne travaillait pas,sur 5 enfants 4 ont fait des études supérieures,parce que nous n'avions pas de problèmes d'identité(très difficile à vivre)que nous parlions la langue du pays même s'il a fallu l'améliorer pour réussir et que nous recevions des valeurs .Je ne leur trouve aucune excuse et cepedant nos familles et quartiers ne recevaient rien de l'Etat(pas de rsa,cmuect...

  • jaimie21
    jaimie21     

    a construire des logements sociaux et y parquer
    toute la pauvreté.
    les gros riches s en foutent ils n habitent pas le meme quartier qu eux!
    on leur donnera un terrain de foot et un terrain de pétanque c est ca la france de 2010 et l avenir
    une révolution voire meme pire est à craindre trop d injustices d un coté et trop de privilèges de l autre

Lire la suite des opinions (32)

Votre réponse
Postez un commentaire