En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Abdelkarim El Kadaoui est visé par un mandat d'arrêt que le parquet de Valence envisage de transformer en mandat d'arrêt européen.
 

L'homme de 43 ans soupçonné d'avoir tué sa femme et ses trois enfants à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme) est toujours activement recherché. Le parquet de Valence envisage de lancer un mandat d'arrêt européen à son encontre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • quidambof
    quidambof     

    pense aux enfants pauvre abruti

  • quidambof
    quidambof     

    celui qui a mangé son codétenu musulman lui aussi ????

  • quidambof
    quidambof     

    Bas étages ces écrits, combien de personnes au nom bien français tapent, tuent pas besoin d'unb nom étranger pour ce genre de chose pauvre imbécile

  • quidambof
    quidambof     

    et de ligones( français) il est où ???

  • quidambof
    quidambof     

    ecrits de merde plutôt ton niveau ne vole pas très haut retourne chez toi et n'en sors plus LE GENERAL

  • Le General
    Le General     

    Au fait Debbouze, ça te dirait pas de poursuivre ta carrière dans ton pays d’origine, au lieu de faire des films de merde subventionnés par le contribuable français?

  • Le General
    Le General     

    kakiharaa Tient !! tu lis l'info (la vrai !! pas celle de BFM ) si dessous et apres tu m'expliques qui sont les racistes décomplexés !!!
    Jamel Debbouze : «Bientôt, l’Afrique va mettre une claque à l’Europe…»

    Publié le 28 juin 2013 par perubu












    A l’occasion de la sortie sur les écrans de Né quelque part, Jamel Debbouze parle de l’Algérie où le film a été tourné.


    « L’immigration, c’est pas un problème, c’est une solution»

    Pour Debbouze, la façon dont les émigrés «sont dépeints à la télévision, ça fout la rage, parce que c’est pas vrai», dit-il sur le site internet Purepeople. Surtout, il parle de l’Algérie où il perçoit une évolution : «un pays qui bouge, complètement réceptif, et loin des clichés habituels. Il y a tellement de richesses sous les pieds des Algériens , c’est un des pays les plus riches au monde et les gamins ne peuvent pas en profiter».


    «Il manque juste le travail, là-bas… faut croire qu’ils viennent en France par dépit. »

    «Mais vous allez voir, explique-t-il, bientôt, l’Afrique va mettre une claque à l’Europe… Il y a un espèce de conservatisme en Algérie qui est en train de se barrer, pour laisser place à une gouache, une patate», ajoute-t-il, parlant de la «soif de vivre» des Algériens. […]

    El Watan

  • Le General
    Le General     

    Sa seule faute aux yeux des autres musulmans est de l’avoir dit publiquement….

  • Le General
    Le General     

    kakiharaa Tient !! tu lis l'info (la vrai !! pas celle de BFM ) si dessous et apres tu m'expliques qui sont les racistes décomplexés !!!
    Brive (19). La communauté musulmane se déchire au sujet d’un discours appelant à « fracasser des tombes et les croix voisines »

    Publié le 28 juin 2013 par lionel

















    La polémique remonte au début du mois. Nous pensons néanmoins nécessaire de la faire connaître aux blogueurs.

    ————————————————–

    Des propos tenus lors des obsèques d’un ancien combattant au carré musulman du cimetière de la Founade, à Brive, créent la polémique. Deux versions des faits s’opposent. Noureddine Akel, président de l’Association des musulmans de Brive et de l’Association du carré musulman de la Corrèze prend la parole à la fin de la cérémonie, en présence de plusieurs personnalités dont le maire d’Objat, Philippe Vidau. C’est là que les versions divergent.


    Dans un communiqué, le Conseil régional du culte musulman de la région Limousin (CRCM) attribue à Noureddine Akel des propos « violents à l’égard des non-musulmans, assurant entre autres à l’assistance qu’il n’hésiterait pas à “fracasser les tombes et les croix voisines à l’aide d’une masse” ».

    À la lecture de ce texte signé par le président du CRCM en Limousin, Elhassane Lechhab, présent aux obsèques, Noureddine Akel s’emporte.


    « Je n’ai jamais, jamais dit ça?! Je n’en ai pas le droit?! Je visais les tombes du carré musulman qui ne sont pas fidèles à la tradition. Celles qui comportent des plaques et mobilier funéraires, notamment. Les tombes doivent être d’une grande simplicité. Je ne visais pas les tombes chrétiennes pour lesquelles j’ai du respect ».

    Pourtant Elhassane Lechhad, « au nom de la communauté musulmane de la région, affirme fermement le rejet de cette idéologie haineuse ». Et poursuit en affirmant : « Le CRCM s’élève contre cette ignominie […] et demande à M. Akel d’avoir la décence de démissionner de la présidence de l’Association des musulmans de Brive ».

    (…) la Montagne

  • Le General
    Le General     

    Le deuxieme message est le témoignage d'un habitant travaillant dans la ville du drame !!

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire