En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La cour d'appel de Pau tranchera dans cette affaire le 19 décembre prochain.
 

Une ex-agent d'entretien des foyers de l'Adapei attaque son ancien employeur pour usage abusif de CDD.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • berg06
    berg06     

    Les journaleux sont vraiment nuls ... si elle était en CDD elle n'a pu être licenciée ...
    Son contrat à pris fin voilà tout !
    Il faudrait qu'ils se renseignent avant d'écrire n 'importe quoi ... On imagine le niveau de la clique bobo journaleux plus à l'aise dans les cocktails à faire la promo de leurs amis du show biz que dans leur role d'investigation ! PAUVRE FRANCE MALADE DE SES MEDIAS

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    C'est HONTEUX !!.......Cette personne mérite que JUSTICE lui soit rendue !!

  • quidambof
    quidambof     

    ah ils sont bien ces patrons et pourtant ils font tout bien à les entendre pour leur personnel

  • Incroyable et merveilleux
    Incroyable et merveilleux     

    C est la tout le problème de multiples cdd ,les missions différentes a chaque fois pour des motifs semblables mais non identiques voilà comment contourner la loi! Je crains hélas que cette personne ne soit de nouveau déboutée à moins que l ensemble des cdd soient décortiques a la lettre près pour trouver une faille sur l énoncé des cdd . Néanmoins les politiques devraient se pencher très sérieusement sur le contrat unique avec toutes. Les précautions juridiques que cela impose,car les cdd sont la plaie du monde du travail quand au d'ci il est trop rigide dans sa conception. Enfin je suis réaliste ce n est pas de
    Ain la veille que l on verra du bon sens chez les syndicats comme chez les patrons,quand aux politiques je n en parle même pas .

  • sarah040000
    sarah040000     

    justice au top !!!!!

  • sarah040000
    sarah040000     

    tricheur cet organisme est des plus .... nuls honte à ces fonctionnaires

  • AUTREMENT DIT
    AUTREMENT DIT     

    La nullité des politiciens et de la justice est sans égale. Après une première affaire de cet ordre, il y a déjà quelques années, il suffisait de modifier tout simplement le code du travail. Réécrire l'article en précisant qu'aucun salarié ne peut être employé en CDD plus de deux voire trois fois dans la même entreprise, en supprimant cette NOTION DE POSTE QUI N'A AUCUN SENS et qui permet aux employeurs de tricher à volonté et surtout les administrations et autres associations en tout genre. Il faut tout de même reconnaître que sans salarié aucune entreprise du type de l'ADAPEI ne peut fonctionner, il serait temps d'inculquer cette notion aux employeurs.

  • concombre masque
    concombre masque     

    et après ça qui prendra ce genre d'association au sérieux .

  • franciseure
    franciseure     

    bien vu, elle part pour un parcours du combattant avec la lenteur monotone de réaction de la justice.

  • franciseure
    franciseure     

    une goutte d'eau dans l'océan des CDD non respectés

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire