En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Psychiatre condamnée : la profession "inquiète"

La psychiatre Danièle Canarelli a été condamné à un an de prison avec sursis
La psychiatre Danièle Canarelli a été condamné à un an de prison avec sursis - © DR

La condamnation d'une psychiatre pour le meurtre commis par l'un de ses patients est une première, et pourrait servir de jurisprudence à l'avenir, au grand dam de la profession.

Sur le même sujet :

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
16 opinions
  • Jean Paul Ben Nichoins,

    J espere que ca vous a fait du bien de cracher sur les Psy , et que vous comprendrez (peut etre ) l interet d exprimer ce qu on a sur le coeur . Cependant , l interet de le faire en prive , et que ce ne soit pas gratuit vous evite de passer aux yeux de tous le monde pour un frustre, inculte et revendicatif....

  • Jean Paul Ben Nichoins,

    Les psychiatres sont des medecins , ils ont un contrat de soins et de confiance avec les patient . Cette condamnation tranforme un contrat de soin en une responsabilisation du praticien ...cet etat de chose change la donne , il n est plus question de prendre un risque therapeutique , au moindre probleme l enfermement et l hypermedicalisation va etre au rendez vous .
    En reponses a tous ceux qui sont satisfait de ce resultat , je vous informe que vous n ete pas a l abris d une hospitalisation en psychiatrie (trauma , confusion , intoxication , avc ...et autre pouvant provoquer des troubles du comportement ) demandez vous comment vous allez etre traite , respecte (ou enferme ...) . Transformer les hopitaux psychiatrique en prisons a toujours ete le reve du pouvoir et ceux qui ont la memoire coute peuvent se la rafraichir avec les pratiques sovietiques de la psychiatrie....

  • Gargantua,

    Quand on fait libéré des fous, il faut assumer.
    Combien de pédophiles, de dangereux criminels ont été libéré grâce à des conclusion de psychiatre disant: "ils ne sont pas responsable de leurs actes", ben voyons, on se demande qui sont les plus malades là dedans, les fous ou les gens qui les font libérer

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •