En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
PSA : un rapport d’expert critique la fermeture d’Aulnay
 

Un rapport d’expert critique vivement ce mardi matin la décision de PSA Peugeot Citroën de fermer le site d’Aulnay. Le rapport fustige les choix qui ont amené le constructeur automobile en crise à décider la fermeture de son usine d'Aulnay.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • roadking
    roadking     

    Des leçons de gestion données par des politicards qui ont planté tout un pays en 30ans !!!! mort de rire !!!

  • lapsus
    lapsus     

    Quand vous dites étalon, vous ne confondez pas avec "bout en train"? Vous savez celui qui renifle mais qui ne va jamais conclure!!! toute la gauche en résumé.

  • lapsus
    lapsus     

    Et c'est bien là, la difficulté de nos nouveaux dirigenants. Ils ne peuvent pas s'emmêler les pinceaux dans le tapis( comme Mr Hollande lors de sa première visite à Angela)en critiquant les dirigeants trop frileux de PSA qui ont voulu faire du franco-francais. Alors que nous savons que pour s'implanter dans les autres pays il faut aussi s'y implanter industriellement. Quand aux dirigeants syndicaux, ils sont aussi dépourvus et gênés aux entournures derrière leurs sempiternelles arguments, comme celui de "l'erreur de stratégie" que des poissons rouges dans un bocal trop petit. Il sont devenus une institution au sein du groupe et au niveau national une olligarchie capable d'être propriétaire de chateaux comme lieu de séminaire.

  • JEFFDOG
    JEFFDOG     

    Un rapport qui sort tout ce son contexte, qui ne prends pas en compte le fait que PSA produit justement 45 % de ces véhicules en France, du coût de la main d'oeuvre, du coût de l'imposition sur les sociétés en France et le pourquoi et le comment du rachat d'actions par les actionnaires plut^t que l'investissement c'est pourtant simple pour éviter un éparpillement de l'actionnariat qui aurait engendré des risque énormes d'OPA...avec tout les dégats qui aurait pu suivre car cela aurait été pire si un autre constructeur avait fait le choix de racheter PSA, cela n'aurait pas été que Aulnay qui aurait fermé mais la moitié des usines du groupe... la seule erreur c'est justement que PSA ne ce soit pas restructuré 10 ans avant et fait comme Renault qui fabrique seulement 20 % de ces voitures en France... en faisant tout ça, le groupe se porterait mieux et serait en position de force pour une alliance stratégique, les partenariats qu'a fait PSA ont été une bonne choses, c'était la seule possibilité pour un petit groupe de réduire les coûts de recherche concernant ses moteurs tout en gardant son indépendance. La crise automobile a ruiné tout un travail industriel, car les autres ford, vw, gm, se sont restructurés il y a quelques années et pas PSA qui n'a pas osé en ayant une politique peut être un peu trop paternaliste.

  • jolbob
    jolbob     

    Vous faites une interprétation partiale et mensongère de ce document en ressortant comme d'habitude une phase de son contexte.
    L'objectivité c'est difficile lorsque est de gauche.

  • Sedre
    Sedre     

    Montebourg, l'étalon indomptable, à qui rien ne résiste même pas la mondialisation. Lui qui à mis sa veine colère du mois de juin au placard, avait besoin d'un motif, d'une excuse pour faire marche arrière sans paraître poltron aux yeux des électeurs, et salariés, commandé un RAPPORT. Rapport dans lequel on va glisser l'idée de la fatalité. Ouf l'honneur de l'étalon indomptable est sauf!. Ce n'est pas lui qui le dit, mais le fameux rapport, qui affirme que l'on doit passer par la fermeture. Il en va de même de la plupart des rapports, ils servent à rien (puisqu'ils Affirment ce que tout le monde sait déjà) et coûtent très, très chers. Peugeot à voulu ménagé les salariés et surtout les syndicats, à l'époque ou il aurait fallu faire une restructuration comme Renault. Résultat, maintenant il n'ont plus le choix sinon tout le monde coule. Le ministre du Redressement devrait peut-être prendre la petite pillule bleue!

  • Djéjé
    Djéjé     

    c'est bien beau de parler de solidarité européenne, mais je suggère déja que l'on soit solidaire en France, avant d'être solidaire dans le reste de l'europe, psa n'a cas fermé 2,3,4 usines en europe et garder celle d'aulnay, plutôt que de faire encore des chomeurs en France et plomber un peu plus l'économie Française, nettoyons et sortons nous déja de nos problèmes avant d'aider les autres !!! car à ce train la, dans 5 ans on sera au même niveau que la grèce !!!

  • rmc1942
    rmc1942     

    il paraîtrait que l'entreprise PSA va embaucher 3 millions de français pour fabriquer cette voiture 100 pour 100 écolo. car pour un pen d'essence elle pourra rouler Pendant cinq ans et Pour le prix d une voie. elle sera garantie a vie par l'assurance fn.merci psa .

  • la déroute
    la déroute     

    peugeot se débarasse d' aulnay pour éliminer son bastion de syndicaliste. pour ce point, ils ont complètement raison. après pour la stratégie elle n' est pas bonne, d' accord, combien peugeot emploie de salarié en france par rapport à renault????? on devrait remercier peugeot pour son implication dans le maintien des salari"s en france. en tout cas peugeot saura se restructurer, remember WV et GM.

  • guydu sud
    guydu sud     

    LES JEUNES NE SONT QUE 4 SUR 10 FRANCAIS NE VEULENT QUE DES WW FERMONS LES USINES DE BAGNOLES FRANCAISE ET A LA PLACE FABRIQUON DES VOITURES ECOLOS A PEDALE CA NA PAS BESOIN D ESSENSE NI D ELECTRICITE

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire