En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Le débrayage n’aura duré que deux heures mais il aura marqué les esprits, tant le climat social est habituellement paisible sur le site de La Janais, près de Rennes. Vers midi, près de deux mille de salariés ont arrêté volontairement les chaînes de montage pour protester contre le plan social, qui prévoit 1.400 suppressions de postes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire