En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le 12 mars 2010 sur une place de Marseille, des ordures se sont accumulées lors d'une grève d'éboueurs du secteur privé.
 

Ils étaient autorisés à débaucher dès qu'ils avaient fini le travail. Mais la cour administrative considère que "la pratique du 'fini-parti' est susceptible d'avoir une influence sur la qualité du service " et cette pratique sera donc supprimée dans les six mois.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • fifi0682
    fifi0682     

    voilà quand on abuse des bonnes choses! Ils auraient fait un travail de qualité, aucun reproches possibles! Malheureusement, ils ont préféré le glandage..., ils paient! J'ai vu un reportage sur leur façon de faire et trouve la décision de justice justifiée!

  • quidambof
    quidambof     

    fainéants les gens du sud ??? Patrons contents quand ils voient débarquer les gens du nord !!!!

Votre réponse
Postez un commentaire