En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marseille préfecture police
 

Le directeur de cabinet du préfet de police des Bouches-du-Rhône a notamment reproché à ses interlocuteurs kurdes de "mettre la merde à Marseille". Il devra s'expliquer auprès du ministère de l'Intérieur.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • justin regghart
    justin regghart     

    Bravo Monsieur Gray. La liberté se défend chez soi pas à Marseille.

  • ririmama
    ririmama     

    ah la police de la pensée c'est à dire les associations fascistes et macchartistes sont là, sos racisme demande des sanctions. mais appliquées les vous mêmes, vous avez tous les droits, vous faites la police et la justice...

  • MEHIEL73
    MEHIEL73     

    Ben quoi ! Les Kurdes n'ont pas tort de manifester si cela est fait dans le respect de la loi.
    Et le Directeur de Cabinet n'as pas tort.....de dire clairement ce qu'il pense......
    C'est bien ce que nous demandons tous les jours aux responsables et proches du pouvoir de parler clairement non ?
    Pour une fois qu'un responsable utilise pas la langue de bois, on va pas se plaindre non ?

    Mais le plus important est surtout de savoir si les Kurdes qui manifestaient on respecté les lois élémentaires de notre République (atteinte aux biens, etc...etc....). C'est peut être ce qui pourrait expliquer les propos de ce Directeur.
    Et là...ben vous nous dites rien !

    clovis
    clovis      (réponse à MEHIEL73)

    Le problème n'est pas la légalité des manifestations étrangères ! Notre pays doit-il devenir une terre de combat pour tous les conflits du monde ! Stop !

Votre réponse
Postez un commentaire