En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Selon la ministre de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso, "moins de 1% des cours" seront dispensés en langue étrangère à la faculté.
 

Le projet de loi sur l'enseignement supérieur et la recherche de la ministre Geneviève Fioraso, qui divise la gauche, est débattu à l'Assemblée à partir de ce mercredi, sur fond de polémique et de manifestations syndicales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • france12
    france12     

    pourquoi pas, l'anglais à l'université, on n'est tellement nulle dans les langues étrangères, les étrangers savent mieux le français que nous. alors c'est vrai les langues on les fait apprendre à partir de la 6ème, c'est tardif. à l'heure actuelle, en aveyron, y a des écoles bilingues anglais-français, espagnole-français, çà comment par les petites classes jusqu'en primaire et collège, ce qui fait un bon acquis en 6ème. pour ce qui espagnole, les petits apprendront l'anglais en 6ème. Mais c'est vrai que tous ces étudiants dont la filière demandent des compétences en anglais, ce serait bien de s'y mettre afin d'acquérir non seulement les mots usuels mais les mots techniques. du coté de l'est, les enfants apprennent l'alsacien et l'allemand. en bretagne, y a des petites classe breton et anglais. Il faut pas polimiquer, c'est mon point de vu, nécessaire et urgent, car la France est en retard sur l'éducation et autres.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Certaines nuances du français n'existent pas en anglais, mais l'inverse est aussi vrai.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    J'ai rencontré des américains qui parlaient et écrivaient mieux le français que des français. S'il y a une priorité à l'école, c'est pas les cours en anglais ...

  • Hollande007
    Hollande007     

    Pauvre France pathetique engluee dans ses combats d arriere garde, digne du 18eme siecle!!
    Desolant affligeant, pathetique, postmortem!!

  • ravachol
    ravachol     

    oui Jean Bouchain, aujourd'hui ce sont les pays étrangers , comme l'Afrique, l'Inde, et le Québec (cette liste n'est pas exhaustive) qui parlent le mieux notre langue, leur Français est si pur que c'est un régal de les entendre , et j'admire la façon dont ils se battent pour la défendre , mais eux sont sans doute plus libres que nous dans leurs opinions......

  • ravachol
    ravachol     

    ben mon colon , ce gouvernement aime les langues étrangères, après Mme Brochen qui voulait IMPOSER l'apprentissage de l'Arabe à partir de 3 ans, voilà l'Anglais qui débarque, alors que beaucoup de nos compatriotes parlent très mal le Français.

  • christophe22300
    christophe22300     

    Quel est l'intérêt de former des étudiants étrangers en France, surtout s'il n'y a pas d'intégration dans la culture Française. Bref, nos impôts vont servir à former des étrangers gratuitement, étrangers qui pour la plupart répartiront dans leur pays après.
    Si l'université est en panne d'étudiants, forment mieux nos lycéens afin que ceux-ci puissent avoir le niveau pour accéder à des études post-bac. Et je ne parle pas des crous qui sont en grande majorité occupes gratuitement par des étudiants étrangers, laissant le soins aux familles des classes moyennes de payer plein pot l'hébergement de leurs enfants qui font des études.

  • Ambroisie
    Ambroisie     

    Lorsque je suis en France, j'observe que peu de mes compatriotes parlent encore correctement le français, et la lecture des fora me confortent dans l'idée que ma langue est devenue une langue étrangère dans l'hexagone.
    Quant à l'anglais ... grand Dieu... peu ou prou d'effort, et un accent ridicule...
    Dans bon nombre de pays, les enfants parlent et écrivent correctement dans la/les langues locales, ainsi qu'en anglais. L'erreur est ici de considérer que c'est ou l'anglais, ou le français, alors qu'il faut au moins en 2013 que toutes et tous soyons au moins bilingues.
    Une mesure très simple serait de sous-titrer les films et séries anglo-saxons au lieu de les doubler ; à l'instar des pays scandinaves, baltes, .. pour ne citer qu'eux...

  • Jean Bouchain
    Jean Bouchain     

    Bonsoir,
    Je suis moi même scientifique et je considère l'anglais comme une langue envahissante et particulièrement imprécise. Je regrette que nos dirigeants veuillent l'enseigner depuis l'enfance jusqu'à la fac.
    Je vous rappelle que la langue diplomatique était le français car suffisamment précise pour ne pas créer d'équivoque.
    A force de "matraquages", de "corruptions" l'anglais a été imposé dans le domaine scientifique, éducatif, diplomatique contre toute logique et c'est très regrettable. Heureusement que le Quebec résiste encore et toujours à l'envahisseur.

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    Pas d'accord. Car notre langue n'a pas une structure identique à l'anglais. Il suffit d'ècouter les anglais parler le français... Le français est complexe dans sa lecture. Un ensemble de constructions grammaticales ont été oublié car trop pointu pour le peuple multiculturel...Pour les ètrangers c'est un chaos car il n'y a pas plu de logique dans les accords de temps comme cela existe en italien ou en espagnol. Rares à le TV d'entendre une personne èduquée s'exprimer dans un français parfait. En anglais cela semble bien plus accessible...

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire