En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Profanations dans la cathédrale de nantes
 

PARIS (Reuters) - Une enquête judiciaire a été ouverte après la découverte de tags à l'intérieur de la cathédrale de Nantes, rapporte samedi le...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • Gigi1386
    Gigi1386     

    encore une provocation des antifascites...!

  • mary60350
    mary60350     

    alors là , que ce soit n importe quels lieux de culte cela et une honte a la gente humaines , moi j ai 59 ans et demi et je comprend plus rien a cet époque ! et a ces gens qui sont de plus en plus agressifs et irrespectueux , pauvre France !

  • pouyou
    pouyou     

    Imaginez une mosquée ou bien même une synagogue vandalisée de la sorte, en ces temps ci… Je vous laisse devinez la suite..

  • la grenouille 1789
    la grenouille 1789     

    pourquoi voudriez-vous que le gouvernemet réagisse sont-ils de religion catholique?
    ensuite il y a la séparation de l'église et de l'état donc le gouvernement n'a rien à y voir pareil pour nos cimetières régulièrement profanés pas de quoi relever les morts. alors que si il s'agit d'autres lieux de culte "non catholiques" alors là ce n'est pas pareil du tout!tout bouge le gouvernement se déplace crie au scandale promet des sanctions en accusant tout de suite les extrémistes catholiques (vrais problèmes ces extrémistes) tant qu'il ne sont pas de gauche bien entendu
    deux poids milles mesures on voit le défilé de tout ces beaux parleurs, et quelque soit les situations là il sagit de profanation mais c'est pareil quand les usines françaises ferment ils vont même jusqu'à humilier les pauvres futurs chomeurs en leur apportant des croissants c'est pittoyable pathétique! le drame c'est d'être français catholique aujourd'hui dans notre pays dit " la France"
    la france à mal elle a faim elle n'a plus de pain monsieur le président de la république française ... et bien! qu'on leur donne des brioches!!

  • Jej
    Jej     

    Toujours pas de réaction de Valls et de Hollande... Quand au 1er ministre ancien maire de cette ville...

  • Spdpnt
    Spdpnt     

    Je suis juste conducteur de car. Et bien je me demande si j'aurai réussi à foutre une telle zizanie dans le pays si j'avais été à la place de hollande. Parce que là, ils ont été très fort.

  • zazie28
    zazie28     

    mais ce ne sont pas les extrêmes droite qui ont PROVOQUE, c'est Meric. il est malhonnête de dire puisque tous les témoins sont d'accord pour dire que c'est Meric qui a commencé à insulter volontairement les autres dans le but de provoquer une bagarre !

  • zazie28
    zazie28     

    justement cette qualification d'homicide volontaire m'a choquée : il s'agit d'une rixe, d'un ou des coups de poing. Une bagarre tout bêtement. Je ne vois pas comment on pourrait déterminer que le type insulté par Meric a voulu le tuer. Tuer un type à coups de poing ça ne se fait pas comme ça. Il faut du temps et de très nombreux coups. Je ne "discuterais" pas sur cette affaire si j'étais certaine que l'enquête sera diligentée sans parti pris mais ce n'est absolument pas le cas. Cette affaire est instrumentalisée (et l'affaire peut-être provoquée pour donner à Valls l'occasion de s'en prendre aux extrêmes droite et finalement ce Meric en est mort : un scenario qui a dérapé)

  • chaumière
    chaumière     

    Elle est bel et bien une Dictature sournoise.

  • changement26
    changement26     

    Des murs situés à proximité de la cathédrale de Limoges ont été tagués vendredi, à la mémoire du militant d'extrême gauche, Clément Méric, tué mercredi soir à Paris.

    Des tags évoquant Clément Méric, le jeune militant d'extrême gauche décédé à Paris, avec des références anarchistes ont été dessinés dans la nuit de jeudi à vendredi à proximité de la cathédrale de Limoges et sur ses murs. Au niveau du portail d'entrée de la cathédrale a été écrit "droit canonique = sharia", tandis que sur une palissade de chantier à proximité était écrit avec de la peinture dorée "A Clément tué par la peste brune" et signé du sigle anarchiste, le "A" entouré d'un cercle.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire