En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les producteurs dénoncent la non-application d'un accord sur le prix du lait
 

LYON (Reuters) - Les producteurs de lait prévoient des actions dans plusieurs régions de France pour protester contre la non-application par les...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • canto 12
    canto 12     

    A lire les interventions de Choupi, je me dis qu'il ne se pose pas les bonnes questions, il a surement de l'expérience, mais parait ignorer complètement les méthodes d'élévage du 21ème siècle. Pour ce rendre compte de l'évolution de ces 30 dernières années, comparez le nombre de producteur de 1980 et de 2010 (voir source MSA par exemple), comparer les conditions de vie des animaux, (batiment entravé, exigus et avec peu d'éclairage, des vaches attachées 6 mois par an qui sortait 5 minutes par jour dehors pour boire de l'eau glacée l'hiver, et aujourd'hui des batiments bie ventilé, très lumineux, des surfaces de 10m2 par bêtes ou des places individuelles (type logette) avec des tapis de sol de 30 à 60mm d'épaisseur. Des systèmes d'abreuvoir qui permettent de réchauffer l'eau et permettent par échange thermique de refroidir naturellement le lait sans consommer d'énergie. Il est certain qu'à l'époque, une famille vivait modestement sur une petite surface, aujourd'hui un agriculteur se rémunère sur des surfaces et des cheptels beaucoup plus important, et son épouse est obligé de travailler à l'extérieur, mais pas seulement pour des raisons social. Et puisque cela est d'actualité, comparer le régime de retraite des agriculteurs avec les autres régimes, pas seulement le régime des fonctionnaires ou des parlementaires...

    Renseignez vous, posez vous les bonnes questions, comparez le prix de l'alimentation et du SMIC sur les 30 dernières années, et vous aurez pas mal de réponses.

  • choupi65000
    choupi65000     

    justement ,je l'ai fait !on vivait à 6 pers sur 14 hec. sans aide de la PAC !sans machines ,juste un petit tracteur ! sans pesticides ! on laissait le veau téter sa mére ,les poules etaient en liberté ,ect...,on ne comptait pas nos heures ! mais on n'allait pas MANIFESTER !! des vrais AGRICULTEUR pas des INDUSTRIELS !! nos rivieres n'étaient pas polluées ,on pouvait manger les poissons et les ecrevisses !...mais vous avez raison c'est le consommateur qui est RESPONSABLE ,sont seul critère etant le pris !! il doit choisir les produits de saison ,et préférer la QUALITE à la QUANTITE ...je pense que vous l'avez compris , je ne suis plus jeune,mais j'ai L'EXPERIENCE ! pas rétrograde ,mais d'avent garde ,je voudrais vous éviter d'aller dans le MUR !!?

  • mitouyou
    mitouyou     

    si les éleveurs doivent de plus en plus produire est ce que vous vous ête demandé pourquoi? la réponse pour que cela soit compétitif, il faut toujours produire plus pour vendre moins chers donc pour nous consommateur acheté moins chers. Je ne suis pas agriculteur, mais ouvrier, ma journée est normalement faite de 08 h par jour et j'ai de la chance d'avoir tous mes week end et jours fériés. Les agriculteurs NON, si ils ont la vie si facile et gagne beaucoup d'argent, faite ce métier et vous verez bien, surtout qu'il manque de mains d'oeuvre. Soyez sport, essayé de comprendre leurs doléances. Merci

  • choupi65000
    choupi65000     

    ce n'est plus des éleveurs ,c'est des industriels ! ils pourraient mieux vivre ,s'ils avaient seulement le nombres de laitieres que leurs prairies peuvent nourrir ,s'ils ne les forcaient pas à produire 3 fois plus de lait qu'il y a 20 ans ,il serait de meilleure qualité et se vendrait peut étre mieux ...et le bien étre des pauvres bétes ;y pensent ils ??

  • coduque
    coduque     

    Battez-vous contre ces profiteurs.
    moi je suis avec vous

  • lactalis
    lactalis     

    Changer de métier au lieu de vivre de primes a la charge des contribuables, cet argent serait mieux employé

Votre réponse
Postez un commentaire