En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le procureur de douai qualifie l?affaire des infanticides de villers-au-tertre de ?hors norme?
 

DOUAI (Reuters) - Le procureur de Douai, Eric Vaillant, a qualifié de "hors normes" l'affaire d'infanticides de Villers-au-Tertre (Nord) après la...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • éphémère
    éphémère     

    C'est horrible, nous connaissons cette affaire ainsi que les autres grâce aux médias. Mais au temps de nos ancètres, les jardins sont peuplés de petits corps de bébés dont de pauvres filles ne disposant pas de contraception ne voulaient pas. C'était l'aiguille, le jardin ou la cuisinière. Sauf qu'à l'époque on ne trouvait pas les corps. Ca a toujours existé. Ce qui choque aujourd'hui, c'est que nous disposons de tout ce qu'il faut pour ne pas avoir d'enfants. Elle n'a aucune excuse. Elle refusait la contraception mais ne voulait pas d'enfant. Il y a aussi la ligature des trompes ! Je plains sa famille.

  • vieton
    vieton     

    que ces juges timorés fassent une fois pour toute leur boulot, que cette ogresse ne sorte jamais de prison pour refaire la même chose, qu'elle ne puisse plus revoir ses filles afin de ne pas les influencer.

  • tourterelle
    tourterelle     

    La peine de mort mais maintenant on ne peut plut .Il n'y a plus de reponse pour des etres qui ne sont plus humains la justice va essayer de faire une sanction mais qui ne sera rien par rapport a cette femme et son mari aucune peine ne peut les sanctionner a part la mort

  • azinkour
    azinkour     

    Je suis capable d'être bienveillant envers beaucoup de gens qui, un jour, dérapent et tue. Je veux croire et je crois qu'il y a toujours un fond d'humain en chaque être. Mais là... je n'éprouve qu'un profond dégout face à cette ogresse qu'on ne doit surtout pas appeler "mère". J'ai éprouvé la même chose face à Dutroux, Fourniret et quelques autres. Je comprend que la justice soit dépassée. Quel verdict appliquer à des non-humains.

Votre réponse
Postez un commentaire