En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-michel bissonnet de retour devant la justice
 

TOULOUSE (Reuters) - Le procès de l'homme d'affaires Jean-Michel Bissonnet, accusé d'avoir fait assassiner sa femme en 2008 près de Montpellier,...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • cassiusdemontpeul
    cassiusdemontpeul     

    Vivement que les écoutes téléphoniques soient présentées au jury, sans doute réservent-elles quelques surprises ! Il est grotesque , stupide, et dénué de toute initiative pour dénouer ce procès , que dans ce cas exceptionnel , le président du jury n’ai pas le courage de prendre cette décision de lever cet interdit qui empêche de progresser et d’apporter des élèments de vérité dans ce procès qui mobilise des moyens considérables , et qui ne devrait pas être là uniquement pour procurer à toute la communauté journalistique un simple moyen pour faire vendre leur prose !. La mise au garde-à-vous de tous ces avocats professionnels devant un dogme protégeant le secret des conversations professionnelles ne devrait pas aller jusqu’à empêcher allègrement la recherche et l’émergence de la vérité qui est quand même l’alpha et l’omega de cette profession , avant même de faire de cette belle profession de foi une activité bien lucrative !

Votre réponse
Postez un commentaire