En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Claude Mas, le fondateur de Poly Implant Prothèses (PIP), à l'ouverture de son procès devant le tribunal correctionnel de Marseille, le 17 avril 2013.
 

Jean-Claude Mas, fondateur de la société PIP, s'est défendu vendredi devant le tribunal correctionnel de Marseille. Devant une centaine de plaignantes attentives, il a toutefois admis la tromperie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Carambar
    Carambar     

    des testicules en gel made in Mas @Tahaan :) ____ on peut rêver ( 5 ans de prison donc 2 ans donc rien ) et ZERO amendes ____

  • Tahaan
    Tahaan     

    Puisque Mr Mas réfute tout risque... il suffit de lui implanter dans le corps quelques unes de ses prothèses en lui disant "rendez vous dans 10 ans" sera t'il d'accord rien n'est moins sûr?

  • Carambar
    Carambar     

    réformer le système - sociétés de contrôles - labos - état - prix des médoc - ........ aucune volonté des politiques de changer le système !!!!!!!! ___ Mas a frelaté le gel comme des marchands de vins frelate le vin ( mélanges - fausse appellation ) ____ il a de la bouteille !!!!!!!!! de la mauvaise vinasse passe toujours auprès de consommateurs qui n'y connaissent rien ( c'est pas mortel )

  • Gallus
    Gallus     

    Je le trouve un peu seul, sur le banc des accusés. Un seul homme est responsable de tout ça ou s'agit il du seul fusible trouvé?

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Finalement, il n'y est pour rien.

Votre réponse
Postez un commentaire