En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'ancien ministre de l'Intérieur, Charles Pasqua, fait notamment partie des prévenus.
 

Vingt prévenus, dont l'ancien ministre Charles Pasqua, doivent comparaître dans le cadre du volet français du procès "pétrole contre nourriture", du nom du programme onusien détourné dans les années 90, en Irak.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    IL a fallu 12ans pour que la justice face enfin son travail mais comment voulez vous que nous ayons confiance en celle ci LE VRAIS FAUX PASSEPORT va s en sortir haut la main comme tant d autres tant que la JUSTICE ne serra pas sereine et indépendante il n y aura jamais de VRAIE JUSTICE

  • Max 85
    Max 85     

    Pas étonnant que la justice soit saturée avec tous ces procès politiques qui n'aboutissent de toutes façons jamais à quelque chose et ce quelque soit le bord politique

Votre réponse
Postez un commentaire