En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Fabien Ndoumou, l'avocat des proches de Firmin Mahé, le 27 novembre dernier.
 

Des proches de Firmin Mahé, l'Ivoirien tué en 2005 par des militaires français, pourront se constituer parties civiles au procès de ses meurtriers présumés. Les avocats des anciens militaires avait demandé de les déclarer irrecevables.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • biendici
    biendici     

    On est peut-être un peu benêts, mais tout de même. Comme il est fréquent, nous ne connaissons pas le fin mot de l'histoire. Il faut savoir que pour que des militaires Français ripostent, d'une manière ou d'une autre, il y a bien une raison. Et je doute que cet ivoirien soit blanc comme neige dans cette affaire.

  • MICHKA
    MICHKA     

    bien sur que ce Monsieur qui est mort, était plombier et cultivait le riz - dites cela à un cheval de bois il vous donnera un coup de pied - et nos militaires qui étaient la-bas étaient ils aussi des curés?? s'il est malheureusement mort c'est qu'il était la près d'une canalisation d'eau ou dans un champ de riz - AH il y a de quoi rizre

Votre réponse
Postez un commentaire