Procès de l'amiante : faut-il une loi pour aller plus vite ?

Les victimes de l’amiante réclament une application plus rapide des sanctions contre les personnes jugées responsables dans les procès de l’amiante. Rencontre avec un des accidentés.

Igor Sahiri et Emmanuelle Geuns
Le 18/02/2013 à 16:12
Mis à jour le 18/02/2013 à 16:31

Amiante : le préjudice d'anxiété reconnu


Indemnisations pour les victimes de l'amiante : Marisol Touraine demande un "traitement favorable"


Dans le procès de l'amiante, les victimes attendent toujours que la justice désigne un coupable. Mais celles-ci redoutent de ne pas vivre assez longtemps pour voir les sanctions appliquées. C'est ce qu'explique Jean-Pierre Decodts, atteint d'une maladie liée à l'amiante.

Il avait 17 ans à l’époque où il a commencé à travailler comme électricien sur les chantiers navals, une tâche qu'il a effectuée pendant quatre ans. Près de 40 ans après, son passé le rattrape. À l’issue de radios de contrôle, un médecin découvre chez Jean-Pierre une fibrose, autrement dit la présence de particules d’amiante dans ses poumons.

"On n'a pas sniffé volontairement de l'amiante"

L'homme vit donc aujourd’hui avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. D’autant qu’il a vu mourir certains de ses collègues. Dans les années 60, sur les navires en construction, les masques de protection n’étaient pas obligatoires. Pourtant, pour Jean-Pierre, il est nécessaire de désigner un coupable.

"Il ne suffit pas seulement en civil d’indemniser les gens,
explique-t-il. Pourquoi les industriels, l’administration n’ont pas de responsabilité dans ces décès ?" Pour lui, il existe bel et bien un scandale de l'amiante. "Ce ne sont pas des morts naturelles, on n’a pas sniffé volontairement de l’amiante", lance-t-il.

Attente d'un procès au pénal

Aujourd’hui, l’homme ne peut pas porter plainte car les faits sont prescrits. Il se bat donc au sein de l’Andeva, l’association de défense des victimes de l’amiante, qui attend depuis des années un procès pénal dans de nombreuses affaires similaires.

Toute l'actu Société

La question du jour

Série de crashs aériens: avez-vous plus peur de l'avion?

Oui 45% Non 55%