En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dominique Strauss-Kahn à la sortie de son hôtel, avant son audience au tribunal correctionnel de Lille, le 17 février 2015.
 

Les trois avocats de Dominique Strauss-Kahn se sont engouffrés mercredi dans la porte laissée grande ouverte par le réquisitoire du procureur, qui a demandé mardi la relaxe pour l'ancien patron du FMI. Ils en ont profité pour  s'attaquer aux "anathèmes" lancés contre DSK.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire