En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Procès des tournantes: le parquet fait appel
 

Le ministère public a décidé de faire appel du verdict du récent procès des tournantes, jugé trop clément: plusieurs prévenus avaient été acquittés, les autres condamnés à des peines d'un an maximum.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

59 opinions
  • rigolade///////
    rigolade///////     

    Les jeunes c'est toujours les mêmes, vous savez bien.

  • PETIT  LOU
    PETIT LOU     

    on change la police faut changer aussi les juges peine de 10 ans voir plus et peut etres ils on en fait plus

  • RECOURTIAL
    RECOURTIAL     

    ceux sont que des NEGRES.....

  • Mariannee
    Mariannee     

    De plus en plus de procès finissent avec un mépris des victimes et une sanction incompréhensible et favorable aux délinquants...

    Les pères, les mères ou les frères de ces deux filles victimes de viols (collectifs et à répétition) n'auraient pas du à l'époque faire confiance à la justice. Ils auraient du s'occuper eux même de la racaille inadaptable à notre modèle de société...

  • jamiroquoi
    jamiroquoi     

    Encore un qui feint de ne pas comprendre...Jouer sur les mots si ça vous amuse, personnellement j'ai compris la teneur du post et du terme "jeunes" que vous allez vite remplacer par "élèves en décrochage scolaire qui trouve des subterfuges pour échapper aux contraintes de la scolarisation et de la socialisation"!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • pikavet12
    pikavet12     

    est trop employé dans sa généralité et subjectivité.
    Je souhaite savoir de quels 'jeunes' il est question, qu'est ce qui se cache derrière le terme 'jeunes'?

  • République 59
    République 59     

    Ne vous inquiétez pas, nos ministres et le Président sont tout à fait au courant de ce qui se passe. L’Éducation Nationale est un système très organisé et structuré en différentes strates très bien hiérarchisées… L’information passe ! À chaque incident, le chef d’Établissement se doit de faire un rapport qui atterri sur le bureau du recteur, qui fait suivre au ministère… Dans la réalité, si cela ne bouge pas, c’est parce qu’il y a un manque de courage de nos politiques… Car la machine est gangrénée par les syndicats qui ne veulent surtout pas que cela bouge… Si le gouvernement veut mettre en place une action et que les syndicats sont contre, tout sera bloqué… Or, que veulent les syndicats (je suis présent aux Assemblés Générales, par défaut, puisque cela se passe en salle des profs) ce sont des postes, des postes et toujours des postes. Pourquoi ? Parce que beaucoup de profs mal payés, c’est beaucoup de profs syndiqués… La cotisation annuelle pour être syndiqué est de 150 à 200€ par an… Dès l’arrivée de Sarkosy au pouvoir, tout fût mis en place pour imposer une propagande anti-Sarkosy… Pendant cinq ans, tout fut cloisonné pour désinformer mes collègues sur les bienfaits d’une politique de relance par l’investissement… Les syndicats criaient à qui bons voulaient l’entendre qu’avec la gauche au pouvoir, il y aurait plus de profs, moins d’élèves dans les classes et le clou… Que face aux grèves, un gouvernement de gauche reculerait et payerait les jours de grève… Les syndicats sont contre les heures supplémentaires, je suis moi-même victime depuis des années de critiques car je veux travailler plus pour gagner plus… Avec la refiscalistion des heures supplémentaires, mon pouvoir d’achat va baisser de 1500€ par an… Ainsi, il faut savoir que le gouvernement Hollande ne se mettra jamais à dos les syndicats de l’Éducation Nationale, trop puissante… N’oubliez pas que 80% des enseignants sont de gauche, voire d’extrême gauche, que la CGT a une puissance de feu incroyable… Des gars comme moi, de droite, on est minoritaire et la plupart se cache… Lorsque N. Sarkosy a dénoncé les corps intermédiaires, il avait raison, mais comme la presse est elle aussi à 80% à gauche… Cela fait beaucoup face au peu d’écart au second tour de la Présidentiel… Il faut tout revoir l’Éducation Nationale… Il faut proposer aux profs de revoir leur contrat afin d’augmenter leur présence face aux élèves afin de leur proposer une rémunération digne. Il faut proposer une refonte du système scolaire complète… Aujourd’hui, un prof fait une interrogation, la moyenne de classe 12/20, cela veut dire qu’il y a des élèves qui n’ont pas les acquis, il faudrait donc faire ce qu’on appelle une remédiation… Aucun d’entre nous ne peut le faire, car on n’en a pas le temps… C’est la correction qui sert de remédiation… Il faut revoir le système de notation, convertir les notes en trois niveaux : acquis, en voie d’acquisition, non acquis. Pour les élèves en difficulté, il faut mettre en place des heures de soutien et tant que ce n’est pas acquis, on ne passe pas à la compétence suivante… Pour cela, il nous faut faire plus de 18 heures par semaine devant les élèves… Il faut que le gouvernement rende l’autorité aux professeurs, il faut virer ceux qui nous empêchent de faire cours. Chaque année, sur 30 élèves, on en a 3 qui sont là pour saccager nos cours, qu’on fasse des exemples, qu’on ait le droit de les virer… Aujourd’hui on sacrifie les 27 autres pour 3… Il faut arrêter de donner les diplômes pour avoir le droit de dire que 80% des élèves réussissent à l’examen… Un diplôme doit être difficile à obtenir, pour développer la vertu travail et faire que nos jeunes soient opérationnels dans les entreprises... Lorsqu’on discute avec des chefs d’entreprise, ils nous disent tous la même chose : “Ils ne savent rien faire…” Pensez-vous que c’est de la faute des profs ??? Non, moi je ne suis pas le référentiel, car je suis un ancien professionnel qui a travaillé dans le privé avant de rentrer dans l’Éducation Nationale et je sais exactement ce qu’attendent les entreprises, donc je vais toujours plus loin que le référentiel (référentiel = ce que dois enseigner le prof), qui peut le plus, peut le moins… Bien à vous.

  • Noemia78
    Noemia78     

    Bon courage à vous.Votre témoignage m'a rappelé d'autres témoignages de professeurs courageux qui ne lâchent pas prise et font leur travail correctement , ce qui devient MISSION IMPOSSIBLE dans de telles conditions.
    Encore bon courage et ne tenez pas compte des témoignages de parents qui pensent que vous êtes payés à ne rien faire, devriez faire 35H et avoir moins de vacances.

  • République 59
    République 59     

    La plupart de mes collèges mettent leurs enfants dans le privé, mais sachez que les problèmes deviennent aussi de plus en plus fréquents dans le privé, malheureusement. À l’heure où le gouvernement préconise de ne plus faire de devoir à la maison, je peux vous dire qu’on va droit dans le mur… Cependant, la bonne nouvelle est que nos gamins formeront sans aucun doute l’élite de demain, car il y aura ceux qui s’occupent de leurs gamins et les autres, et ceux qui continueront à faire les devoirs à la maison et les autres… Le gouvernement peut décider de ce qu’il veut, moi, ma fille continuera à faire ces devoirs avec moi, tous les soirs… Mais ne vous inquiétez pas, si, comme moi, vous vous occupez de vos enfants, ils réussiront… Le truc : leur donner de l’amour pour qu’ils aient confiance en eux ; les féliciter lorsqu’ils réussissent pour les encourager et leur donner le goût du travail ; les punir lorsqu’ils dérogent aux règles pour leur inculquer les valeurs de ce qui est bien et de ce qui n’est pas bien… Ils deviendront des adultes équilibrés, structurés, sûrs d’eux et heureux. Très cordialement.

  • Noemia78
    Noemia78     

    Le vrai débat, sur l'éducation, IL EST LA! Pourquoi, lorsque vous recevez les ministres vous ne faites pas allusion à ces situations décrites par république 59 (Post plus bas), elles sont de plus en plus courantes et expliquent pourquoi il y a tant de choses qui poussent les jeunes " à se détruire".Même les élèves corrects et travailleurs (il en reste!) ne peuvent résister dans ces conditions.
    On n'en est plus au problème des "notes ou pas notes"!!!!!!!!!

Lire la suite des opinions (59)

Votre réponse
Postez un commentaire