En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le procès des "écoutes" dans la tentaculaire affaire Bettencourt s'est conclu mardi à Bordeaux par la relaxe de l'ex-majordome de Liliane Bettencourt et de cinq journalistes de Mediapart et du Point, qui étaient poursuivis "pour atteintes à l'intimité de la vie privée" de l'héritière de L'Oréal - Mardi 12 janvier 2016
 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Hamham
    Hamham     

    Il y a des magouilles mais tout le monde s'en sort comme souvent. Les politiciens peuvent dormir tranquillement...

Votre réponse
Postez un commentaire