En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Femme gendarme. (Illustration)
 

La jeune femme avait 24 ans quand elle a été affectée dans une brigade autonome de Joigny, dans l'Yonne. Des collègues plus gradés l'ont harcelée sexuellement et lui ont fait vivre un enfer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • 109600
    109600     

    Si les accusés reconnaissent les faits, il faut les sanctionner durement sinon si aucune preuves n'existent, c'est parole contre parole et là, cela ouvre la porte à tous les excès.
    Méfiance et laissons faire la justice.
    Les accusations mensongères cela existent aussi.

  • 109600
    109600     

    Si les accusés reconnaissent les faits, il faut les sanctionner durement sinon si aucune preuves n'existent, c'est parole contre parole et là, cela ouvre la porte ouverte à tous les excès.
    Méfiance.

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    REVOCATION.

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    BFM 02/02/2016 : "Aveyron: un homme séquestré et torturé par deux femmes"
    BFM 02/02/2016 : "Propos salaces, propositions graveleuses: procès de 2 gendarmes pour harcèlement"
    Les normes, les lois, les obligations, la dématérialisation, … suppriment nos repères, nos traditions, nos relations, nos communications, nos valeurs de famille et de travail, … et génèrent de nouveaux besoins futiles, des intérêts égoïstes, des consommations excessives et des violences. Le tout dans une société qui s'étonne de comportements qu'elle a elle-même produits pour créer de l'activité et de la consommation.

  • mousquetaire
    mousquetaire     

    J'ai relu le commentaire et j'ai vu que les deux gendarmes ont été suspendus
    Mais par quoi, cela n'est pas indiqué ,, il faudrait approfondir le sujet de ce côté là

  • beaudolo
    beaudolo     

    où sont passés mes 3 commentaires?

    mousquetaire
    mousquetaire      (réponse à beaudolo)

    Pourquoi mettre 18 pouces en bas
    Franchement incompréhensible

  • ArthurH95
    ArthurH95     

    Que ce soit en gendarmerie, en police ou n'importe quel autre professions, les meilleurs recruteurs, les plus fins psychologues ne pourront jamais détecter à 100 % des personnalités déséquilibrées voire dangereuses. Ces deux là n'ont pas fait de tort à la gendarmerie, seulement à la victime et c'est déjà trop.

    queenmum
    queenmum      (réponse à ArthurH95)

    Moi, je pense qu ils font du tort à la gendarmerie en s'agissant avec tant de bassesse.

    brindacierfifi12
    brindacierfifi12      (réponse à ArthurH95)

    Bien entendu que ces brebis galeuses font aussi du tord à leur corps d'arme. La punition devra être à la hauteur.

  • Hamham
    Hamham     

    Comportement horrible. Est la déontologie ? Ces 2 Gendarmes doivent être radiés à vie.

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à Hamham)

    Tout à fait d'accord avec mais il faut qu'il en soit de même avec les enseignants pédophiles

    Hamham
    Hamham      (réponse à beaudolo)

    Oui et consorts

    mousquetaire
    mousquetaire      (réponse à beaudolo)

    Et dans la politique , jamais de problème de ce côté là

  • Pseudome
    Pseudome     

    Bien veiller aux personnes recrutées, formées et ensuite ... sinon, l'image des gendarmes est sévèrement affectée.

  • mousquetaire
    mousquetaire     

    Pas de pitié pour les 2 gendarmes , j'espère qu'il vont prendre le maximum

    mousquetaire
    mousquetaire      (réponse à mousquetaire)

    Ah un gendarme vient de voter le pouce en bas

    mousquetaire
    mousquetaire      (réponse à mousquetaire)

    - 1 + - 1 + - 1 = + 3 gendarmes qui ne sont pas d'accord avec moi

    mousquetaire
    mousquetaire      (réponse à mousquetaire)

    Bizarre, les pouces en bas ne sont plus là, ce matin , ?

Votre réponse
Postez un commentaire