En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des peines de 30 et 25 ans de réclusion ont été requises ce lundi à l'encontre de Didier Barbot et de sa maîtresse, Stéphanie Livet, jugés depuis le 14 janvier devant la cour d'assises de Loire-Atlantique pour l'assassinat de l'épouse en mars 2013 - 25 janvier 2016
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire