En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les buralistes du Nord "inquiets" de la perspective d'une nouvelle hausse du prix des cigarettes en juillet, appellent mardi au "boycott illimité" des fabricants de tabac.
 

La fédération des buralistes de la région Nord a annoncé mardi appeler au "boycott illimité" des fabricants de tabac, se disant "inquiets" d'une hausse potentielle des prix au 1er juillet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Raoul Dupuis
    Raoul Dupuis     

    Après 50 (cinquante) ans de tabagie progressive (toujours une cartouche d'avance pour la semaine -oui à 6 kms du premier "bureau" de tabac, on prévoit), je ne clope plus.
    C'est une économie de près de 20 000/6 ans (vingt mille) euros.

    Comment j'ai arrêté.

    Tout simple. Un jour, en me rasant, -tiens ça me rappelle quelque chose- je me suis trouvé un profil de biafrais.
    Ça a été radical. Et pas besoin de patchs ou autres adjuvant ou subterfuge. Et sans déprime ni mauvaise humeur, ni envie d'y retourner. Et cela a fait 6 ans à la St Valentin.

    Et que le buraliste/marchand de journaux ne me demande pas de signer une quelconque pétition de préservation de son activité.

    D’autant plus que depuis trois mois, suite à une perte de repères géographiques faisant craindre un AVC, les examens ont révélé un cancer du poumon (avec métastase au cerveau)! ! ! !
    Avec séances de radiothérapie et chimiothérapie avec les nombreux effets secondaires INDESIRABLES à la clé.

    Alors, regardez-vous en vous rasant avant qu’il ne soit trop tard ! ! ! ! !

    Et que les buralistes aillent pleurer ailleurs.

Votre réponse
Postez un commentaire