En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les producteurs de lait reviennent à la charge, mécontents de la non-application par les groupes Lactalis, Bongrain et Bel d'un accord de 2009 sur la hausse du prix du lait.
 

Au lendemain de manifestations et à la veille d’une réunion des syndicats agricoles mécontents de l'échec de l'interprofession à s'entendre sur le prix du lait, reportage en Haute-Garonne, où des producteurs racontent leurs difficultés et leur colère.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

44 opinions
  • Nikolian
    Nikolian     

    Je ne crois que cela n'a pas grand chose a voir avec le problème du prix de lait dont les céraliers se foutent royalement.

  • karine22
    karine22     

    Moi je voudrais savoir combien de personnes sont capables de se lever tous les matins pour travailler en moyenne 55 à 60 heures par semaines avec des fois des semaines à plus de 70 heures et ne pas etre payé voir se créer des dettes ??? c'est une honte que le prix de notre lait ne soit pas respecté, on veut tuer petit à petit notre agriculture française et ca va arriver. Si les industriels n'avaient pas le droit d'importer du lait des pays de l'est qui en plus ne respecte pas les normes française nous agriculteurs français pourrions faire face à nos dettes et faire aussi travailler les salariers des laiteries qui sont quasiment au chômage dans quelques régions notamment la bretagne !!! C'est une honte que nous soyons gérer comme ça !

  • Bourricot
    Bourricot     

    La concurrence, l'offre et la demande, le marché ... on a tous entendu parlé de ça ... mais quel regard peut-on avoir sur cette société qui propose de vous payer votre production sans prendre en compte les frais de production et un salaire décent pour le producteur ?

    Jean-Pierre
    La Crau

  • Bourricot
    Bourricot     

    La concurrence, l'offre et la demande, le marché ... on a tous entendu parlé de ça ... mais quel regard peut-on avoir sur cette société qui propose de vous payer votre production sans prendre en compte les frais de production et un salaire décent pour le producteur ?

  • ecolos en colere
    ecolos en colere     

    En Seine-et-Marne, 140 000 habitants boivent de l'eau potable "non conforme".

    En effet, cette région parisienne est une terre très céréalière. On y déverse donc beaucoup de pesticides, ce qui nuit à la qualité de l'eau.

    Pour remédier au problème et depuis 4 ans, le département propose des subventions aux cultivateurs qui abandonnent les pesticides.

  • actif654
    actif654     

    si nous ne nous battons pas, nous ne mangerons que des cochonneries et ça à dejà commencé.
    du lait issus de vaches clonées ont été vendu sur des etalages de super marché a notre insu la viande aussi. apres le maïs, le lait, la viande même interdit c'est vendu. si nous laissons faire nous perdrons nos vrai paysans et nous laissons le champs libre à ces exploiteurs car il manquera ces aliments en france.

  • choupi65000
    choupi65000     

    j'aimais MA TERRE ! j'en viens !mais quand je vois ce qu'elle est devenue ? plus une riviere qui ne soit polluée ,la nappe fréatique ,les algues vertes ,ECT.je ne crois pas qu'il existe un pays qui emploie plus de pesticides que la France ! peut étre les USA ? je defend les vrais paysans ,mais pas ces producteurs qui sont des industriels !! j'ai entendu à la RADIO un céréalier se pleindre :il avait 300 hec.il touchait 80 milles euro de la PAC qui veut luis supprimer 20 milles ,aussi il pense à congédier le seul ouvrier qu'il a ! vous trouvez que c'est créateur d'emplois ce genre d'exploitant ?....

  • choupi65000
    choupi65000     

    plus que grosses : ce n'est pas des fermiers ,c'est des industriels ;avant de devenir éleveurs ,ont ils calculé s'ils avaient assez de prairies pour nourrir autant de vaches ,sans avoir à acheter des aliments ,pour les obliger à produire 3 fois plus de lait (les pauvres bétes )qu'ils ne cherchent plus la QUANTITE mais plutôt la QUALITE !!! et laisser le veaux taiter sa mére ,au lieu de le nourrir avec des farines pouvant contenir du soja OGM importé ! ce serait moins cruel et éviterait de jeter le lait !...

  • ludopopp
    ludopopp     

    la pac = la politique agricole commune
    ca vient d ou ? = de tes impôts et des impôts européens qui a servi pendant des années à enrichir les trés grosses exploitations au détriment des petites .

  • suzyart
    suzyart     

    je suis outrée d'être en tant que française et du terroir qui m'est si cher de subir ces multinationales 'c'est honteux. pour les riches tout va bien mais ils vont crever comme tout le monde. courage à nos agriculteurs il faut tenir mais combien de temps.......

Lire la suite des opinions (44)

Votre réponse
Postez un commentaire