En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le prisonnier avait déjà été violent avec le personnel pénitentiaire.
 

Ce mercredi, un détenu, armé d’un couteau, a pris en otage une surveillante à la maison centrale d’Ensisheim, dans le Haut-Rhin. Il s’est ensuite retranché dans sa cellule.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • retif2013
    retif2013     

    Il ne faudra surtout pas oublier de présenter des excuses ....... au détenu !!!!!

  • la migraine
    la migraine     

    Il faut vider les prisons mais pas par la liberté...

  • 156156
    156156     

    c'est vrai d’après miss tobira il vaudrai mieux qu'il soit dehors ces pauvre petit bon dieu mais ou va la france

  • Doc pizza
    Doc pizza     

    Malheureusement encore une fois une agressions du personnel pénitenciaire , et comme s'habitude nos politiques ,, la presse , les médias vont nous dire que c'est la faute a la surpopulation carcérale !! Ben voyons !!!tles pauvres détenus !!! Ce qui fait peur mais qui rassure aussi c'est que de plus en plus les représentants de la sois disante ""loi"" se font agresser comme les citoyens lambdas !!

  • tetra
    tetra     

    Cet homme a l'air d'aimer les otages !!! comme celui qui aime les timbres !!! enfin --- comme un vulgaire collectionneur !!! donc !!! il serait atteint d'hotagivisme !!! une passion comme beaucoup d'autres --- histoire de ne pas en faire un plat --- tiens !!! plat !!! et le collectionneur de plat ??? ... /// .

  • josianne
    josianne     

    Encore un sauvageons qui fait sa crise ! il y avait une otage , dommage collatéraux , qui ne choque plus ( c est regrettable)!! pourquoi les responsables socialistes( ( harlem desir, et d autres ) ne plaignent jamais les victimes , en revanche ,nous les sans pouvoir, on compatit au traumatisme de cette otage , qui n avait rien demander à personne!

Votre réponse
Postez un commentaire