En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les prévenus du train Paris-Munich se renvoient la balle

Mis à jour le
Ouverture du procès de l'incendie du train paris-munich en novembre 2002
 

Ni la SNCF, ni son homologue allemande, la Deutsche Bahn, ni l'employé des wagons-lits, qui comparaissent depuis lundi devant le tribunal correctionnel de Nancy, ne s'estiment responsables de l'incendie du train Paris-Munich qui a fait douze morts le 6 novembre 2002.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire