En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Près de 1.400 logements détruits après xynthia
 

1.393 logements situés en zones jugées d'"extrême danger" seront détruits dans les régions ravagées fin février par la tempête Xynthia.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • eissero
    eissero     

    bonjour, comment se fait-il que l'hôtel qui a pourtant été touché ne soit pas compris dans la démolition????
    j'ose parier que dans l'avenir des digues seront construites et les terrains revendus à gros prix

  • étatdeDroit
    étatdeDroit     

    La grossièreté et les insultes de certains (nes) envers un Préfet est le reflet d'un certain Incivisme Caractériel qui montre bien l'ignorance et le crétinisme de certains..? Vu à la TV .. une mégère hurlant sa bêtise et insultant un Préfet ... devrait être sanctionnée sévèrement pour irrespect envers une Haute Autorité de l'état .
    Quand on voit un Tsunami de 2004 avec 200 000 morts et des populations courageuses de Thaïlande .. etc Qui elles savent rester correctes et dignes ... sans AUCUNE INDEMNITÉ ? Chez nous On voit le Crétinisme de certains Français qui attisent la polémique et deviennent même des spéculateurs sur le Remboursement à 100% de leur Habitation et qui en plus n'assument pas leur propres responsabilités d'avoir choisit une zone innondable .... Quand on est Fautif .. on assume et on ...!

  • étatdeDroit
    étatdeDroit     

    Bravo aux préfets pour cette décision de démolir les maisons .... Il y a eut 53 morts ?? c'est à L'état et aux préfets d'Agir avec ou sans l'accord des propriétaires . Lors de l'achat des terrains et constructions des maisons .. la plupart des propriétaires " SAVAIENT " que leur Zone était inondable ... mais l'attrait du site ,a fait que beaucoup de ces futurs propriétaires ont fermés les yeux volontairement et ignorés le risque Futur ( Voir même menacé certains élus de l'époque pour avoir leur permis de construire ..?) ... Maintenant ils Râlent ?? mais les Fautifs ...? " CE SONT EUX "... en France .. NUL N'EST CENSÉ IGNORER LA LOI ...?
    Alors mesdames les "Pleureuses" et Messieurs " meneurs idiots" .. vous " SAVIEZ et CONNAISSIEZ " les risques ... alors fermez vos clapets et estimez vous encore Heureux de l'état Solidaire qui vous rembourse Totalement à 100% votre BIEN ...? ( et cela n'existe qu'en France et nul par au Monde ..!) Et que vous cherchiez un " Bouc émissaire " dans l'État ...? comme le font souvent les "Hypocrites du peuple " en mal de vengeance gratuite ...? c'est un vrai Délit ...et ceux qui menaceront " l'ÉTAT "ou ses représentants légaux ... devront être traduit devant les Tribunaux pour insultes ou voix de faits ..et plus si nécessaire ...ET ENCORE BRAVO A NOS GOUVERNANTS RESPONSABLES POUR AVOIR AGIT RAPIDEMENT AVEC COURAGE ET LUCIDITÉ POUR L'AVENIR DE NOTRE PAYS ...

  • smartiz
    smartiz     

    le prefet qui parle du principe de precaution apres la catastrophe !il aurait du l'appliquer avant,par exemple mieux entretenir les digues,pauvre FRANCE qui est aminitree par tous ces gugus!mais ne vous inquietez pas, c'est encore nous qui allons payer! la ils sont tres fort!

  • vincent 59
    vincent 59     

    Jean-Jacques,

    En France, on préfère guérir que prévenir. En effet, il y a plus de 1000 Km de côte en métropole (sans compter les différentes îles). Le coût de protection et d'entretien des aménagements le long du littoral est sans aucun doute gigantesque. Il est donc plus "économique" de prévoir un entretien minimum, et d'indemniser "là où ça casse". Sur un plan purement financier et matériel, Xyntia n'a touché que quelques kilomètre de littoral sur les 1000. Le coût d'indemnisation est certainement moindre que le coût de remise aux normes des 1000 Km.
    ce qui est vrai pour les littoraux l'est tout autant pour les risques d'inondation continentale (crues, etc.) pour les glissements de terrain, les avalanches et autres coulées en mileux montagneux?.
    Pour revenir au littoral, nos voisins Hollandais ont compris depuis longtemps que vivre à côte de la mer est source de contraintes. leurs digues sont sur-dimensionnées. Lors des évènements de grandes ampleurs, ils n'hésitent pas à bouger les population. Il est vrai qu'une grande partie du pays est sous le niveau de la mer et que la protection des polders et la lutte contre l'érosion littorale sont là bas des causes nationales de première importance.
    Pour votre information, je travaille dans un laboratoire universitaire et du CNRS qui s'intéresse à la dynamique sédimentaire des littoraux.

  • mike20
    mike20     

    Je suis assez surpris de voir comment a réagis l'état. On laissé faire pendant des années ! les p.o.s ont été modifié à dessein. Les démolitions sont selon les informations auxquelles j'ai eu accès, me paraissent relativement arbitraire. J'ai vu une maison qui va être démolie or l'école qui jouxte cette maison ne le sera pas! des maisons non touchées seront démolie! et les camping en bordure de plage on touche pas? totale incohérence! il faut faire mais partout et pour tout le monde!

  • Cookie
    Cookie     

    A la nouvelle Orléans personne n'a été indemnisé et la plupart des maisons n'ont pas été reconstruites. Les habitants sont partis ailleurs sans râler. Ces Français devraient s'estimer heureux d'être dédomagés. S'ils doivent changer de région ou partir un peu plus loin dans les terres où est le drame ? La vie n'est pas un long fleuve tranquille et le sera de moins en moins.




    a des hauts et des bas, c'est ainsi.

  • maxmaxou2
    maxmaxou2     

    Tous savaient que la zone était inondable alors, il faudra qu' un jour toute la lumière soit faite sur les conditions d’acceptations des dossiers de constructions.
    J'ai un exemple sur une ville en bordure du rhone ou le prix du m2 etait de 175,00fr en zone inondable et 300,00fr ailleurs.
    De plus le permis a été donné à condition de réaliser une petite piéce en 1er étage.
    Alors perso, je n’ai pas envi de payer au travers de mes impôts pour des gens qui ont fait un choix.

  • Pedalator
    Pedalator     

    Une fois encore le gouvernement fait de la politique spectacle sur le fond de cette tempête. Je reviens d'un WE à la Rochelle et sur l'île de Ré. J'y ai discuté avec une personne de la sécuritè civile.1 jour avant le drame la sécurité civile étant dans les rue et invité les personnes à rester chez eux (pour mieux y être pris ai piège... Les services de la préfecture savait que la mer allait passer par dessus les digues et en connaissait le lieu. Alors pourquoi soit n'ont ils pas évacué les lieux (comme pour désarmer une ancienne bombe dans une ville) soit n'ont ils pas demander aux personnes de se réfugier à l'étage en mettant à l'abrit les photos les papiers, les bulletins de paye.....
    Autre remarque, l'eau a aussi inondée une partie de la ville de la Rochelle : faut il la mettre en zone noire (on peut pas plus pret de l'eau) et a aussi coupée l'île de Ré en 4 : zone noire ou pas ? C'en est affligeant, pour les responsables, d'avoir si peu le sens de l'anticipation et des responsabilités.... Bon vent

  • Jean-Bernard
    Jean-Bernard     

    Bonjour
    Je voudrais savoir si la maison de Georges CLEMENCEAU qui se trouve à St. Vincent sur Jard en Vendée, qui est aussi devenue un musée, située juste en bordure de mer sera également rasée?

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire