En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Condamné à 10 ans de prison, il  avait déjà quitté le tribunal au moment du verdict
 

Un homme, condamné pour viol en réunion, s’est échappé des assises de l’Hérault alors qu’il comparaissait libre. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • mik01tt
    mik01tt     

    un type dangereux comparait libre au assises , du jamais vu , ou va t on ? la droite ump et la justice sont responsable de cet loi de 2000 qui est une loi de la droite , la droite est responsable de ses graves difonctionement judiciaire, comment expliquer qu un detenu violeur dangereux comparait libre au assises !!ce violeur n aurait jamis etre relacher dans les rues au péril de la jeune femme , le juge a t il pensé a la victime ? l avocat de la victime devrai porter plainte contre l etat et ca justice pour mise en danger de la vie des victimes . oui c est possible aujourdui que ses hommes au pouvoir et la justice sont irresponsable , ou va t on ?

  • N2N233
    N2N233     

    quand je pense qu'à "c'est à dire" l'émission sur la 5 une responsable syndicale de F.O " elle meme procureur adjoint ou vice-procureur" a accusé, hier, la police d'être responsable de cette fuite, alors que le présumé etc...comparaissait libre.....on se demande si ces intouchables pourraient prendre un jour leurs responsabilités au lieu de se retrancher derrière les trop lourdes charges de travail, manques d'effectifs etc.....

  • jachusa3
    jachusa3     

    Et oui, une fois de plus ces messieurs sont intouchables. Ils peuvent commettre des erreurs, mais aucune sanction ne sera jamais dirigée contre eux. Derrière de grands mots, derrière les textes, ces magistrats se disent jamais responsables. En attendant des criminels courts dans la nature et les policiers et gendarmes passent leur temps à réparer l'erreur des juges. Bravo !

Votre réponse
Postez un commentaire