En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le préfet de police met en garde sur l'"apéro géant" de Paris

Mis à jour le
Mise en garde de la préfecture de paris sur l'"apéro géant"
 

PARIS - La préfecture de police de Paris a "déconseillé formellement" la fréquentation ce dimanche soir du Champ-de-Mars, site sur lequel est prévu...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • herectus
    herectus     

    l prenne comme motif le deces malheureux du jeune de nantes qui n etais meme pas a cette aperetif geans il est decedes a pres 1 kilometredu lieu ou cela ce passais cette evenement alors je voudrais bien savoir comment il a fais pour arriver jusque cette escalier sans ce ramasser av il nous prenne vraiment pour des cons

  • faribole
    faribole     

    et la liberte, vous en faites quoi?les aperos geants ou le fait de defiler pour dire qu'on est contre est un droit.l'interdire, cest etre comme la gestapo en 1940 a Paris.mais sans doute, des personnes sont nostalgiques des epoques glorieux de la collaboration.surtout le fait de dire"je met en garde" ,cest tout a fait ce qu'a fait les nazos pour museler les Parisiens et les Francais.on doit interdire la drogue, les magouilles financieres mais nos hommes politiques ont d'autres chats a fouetter. a croire qu'ils installent une dictature...

  • dendir
    dendir     

    J'espère que les parisiens pourront se promener sur le Champs de Mars, comme tout le monde à le droit de le faire.. ILs peuvent aussi se rassembler tout en buvant de l'eau et il ne faut pas que cet apéro tombe à l'eau !!
    Nous sommes encore dans un pays libre.. libre à ceux qui le veulent de sortir se balader où ils veulent.

  • la baïne
    la baïne     

    le Préfet a entièrement raison et c'est de sa compétence : il faut interdire dans un but de protection de la jeunesse ce genre de rassemblement sur la voie publique. Démocratie ne rime pas avec dépravation, alcoolisme et drogue. Surtout que ce genre de concentration spontanée de jeunes pour la plus part innocents, attire tous les parasites opportunistes de notre société qu'ils soient cas sociaux, marginaux et trafiquants.

  • albertine
    albertine     

    Et le préfet n'a pas à interdire quoique ce soit nous somme en démocratie bien que la tendance depuis 3 ans vire peu a peu vers un dictat de certain qui espère se représenté en 2012 avec un échec à prévoir cette fois

Votre réponse
Postez un commentaire