En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - Les familles des trois chefs d'Etat africains visés en France par une enquête pour "recel de détournement de fonds publics"...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • smartiz
    smartiz     

    c'est nous, qui leurs
    avons appris, a lire et a compter! sinceres salutations

  • angee bleu
    angee bleu     

    chez la repartition des richesses n'a jamais existée et certainement n'existera jamais de plus ont ete a la bonne "ecole" avec les colonisateurs qui eux aussi s'en sont mis plein les poches

  • ange bleu
    ange bleu     

    ce que il y a de bien est que dans ces etats leurs "dirigeants" ne font que se remplir les poches et de faire "crever" leurs peuples comme d'ailleurs la majorité d'entre-eux quoique en france !!!une solution tres simple saisie de tous leurs comptes , biens , proprités et revente de ceux-ci au prifit du peuple mais comme "ils" sont tous d'accord risque pas de changer le paysan dans la brousse crevera toujours de faim et les gouvernants "boufferont" toujours du caviar . de plus comme la transmission du pouvoir se fait style royauté pas pres de disparaitre le "systeme" !!!

  • ATN
    ATN     

    La cour d'appel de Paris à des leçons à prendre de la justice de Taïwan.

  • orphee13
    orphee13     

    Et en prime ils font semblant de découvrir ce trafic. Ca fait longtemps que ça dure et pour le moment en toute impunité. L'Egypte vient d'emprunter de l'argent pourtant les biens de Moubarak sont importants....

  • smartiz
    smartiz     

    c'est pas nouveau! cela existe depuis le debut des colonies! les "rois" africains, confondent les revenus de leurs pays, avec leurs "cassettes personnelles".....je voudrais bien voir, quelqu'un qui me contredise.

Votre réponse
Postez un commentaire