En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un bar, image d'illustration.
 

Poursuivie après une visite des contrôleurs de l'URSAFF qui assimilaient l'aide de son concubin derrière le comptoir à du travail dissimulé, la gérante d'un bar-brasserie du Pas-de-Calais a été relaxée par la cour d’appel de Douai.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Anal JESIC
    Anal JESIC     

    Ce n'est pas avec "Mamie Bistro", que les inspecteurs vont toucher leurs primes de résultats.

  • mamili
    mamili     

    un petit excès de zèle de l'inspecteur peut être

Votre réponse
Postez un commentaire