En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mailly trouve "un petit côté vintage" au patronat
 

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a accusé vendredi le patronat français de s'en tenir à de vieilles...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • gramophone
    gramophone     

    Excellent voilà une personne que dit des vérités inaliénables !

    Dommage que l'ouvrier type, une sorte de zombie, crée par une éducation sur mesure, a du mal à lire, au-delà de la phrase prototype « la rose dans le jardin et belle » Surtout ne lui demandez pas à une personne niveau SMIG d'aller lire, plus loin, (article nom et complément avec comme noyau un verbe) Je crois que votre vérité clé reste : « Une société qui n'aurait plus de salariés mais que des actionnaires a t-elle un avenir? » NORMAL vous cité comment source JOSE STIGLITZ déjà...

    Qui je suis?

    http://www.votrejournal.net/Oui-je-sais-je-suis-un-naif_a486.html

  • gramophone
    gramophone     

    Vous mettez le doigt dans la plaie, Je suis syndicaliste et j'admets vos critiques, sauf que c'est aussi « l'indifférence induite » qui affaibli les organisations ouvrières, parce que l'ouvrier ne cherche pas à connaître le fonctionnement et les avantages, mais nous les syndicalistes, ne cherchons non plus à informer sur les raisons de nos absences (activités externes, délégation) qui vont rendre nos collègues jaloux ! Au sein même des syndicats, s’opère un filtrage, pour éviter que les plus revendicatifs aillent des rôles importants, alors seul le plus consensuels une fois arrivé aux instances hautes décident, Voilà pour quoi le patronat sort gagnant et le syndicalisme français perd le pouvoir et arrive a peine à 8 %

  • gramophone
    gramophone     

    Lorsque les patrons roulent pour les sangsues de la finance, autant que les hommes politiques, (fiscalité favorable aux finances et volume d'évasion fiscale à l’appui) alors cela s' appel de la complicité ! La seule manière de créer de la richesse reste la transformation des matières (apport de valeur ajouté) Si les patrons et les h. politiques acceptent favorisent les sangsues ? La TVA et l'impôt sur le salaire apportent 75 % des recettes de l’État ! La part des sangsues n'est pas de 5%, Qui sont les parasites ?

  • smartiz
    smartiz     

    bonne analyse, rien a rajouter!sincères salutations

  • el frencese
    el frencese     

    c'est le probleme dans ce pays.
    Les syndicats sont des organisations qui refusent de se remettre en cause.Pourquoi ils n'ont pas d'adherants ( moins de 8% des salariés).
    pourquoi ils sont les plus petits et iutile pour les salariés en Europe.
    pourquoi ils sont obligé à être à la botte pour que l’état leurs versent des subventions.
    finalement ils vivent aux crochets du contribuables et ils osent donner des leçons
    minables ils sont , minable ils le resteront tant qu'ils ne représente une force dans le pays comme en Allemagne et aux Usa ou ils ont participé au redressement de l'economie.

  • RATFINK
    RATFINK     

    Incroyable de lire ce commentaire lâché par un gus qui se croit encore dans le temps de la lutte des classes ! Il n'est pas vintage lui, il est moisi.

  • bassboom
    bassboom     

    [Contenu Modéré]

  • virtuelman
    virtuelman     

    tu paye ma prime ,parole du syndicaliste aux contribuables ,pendant se tant la classe moyenne crèvent comme des rats

  • BGTROM
    BGTROM     

    Parce que votre vision est meilleure....vous remontez à Blum et aux excès de 1936, qui nous ont conduits à la faillite de 1938 puis à la branlée de 39. Merci, votre vision s'arrête au bout de votre nez. Parce que les syndicats, et FO en particulier, font avancer la France. Je suis ancien adhérent de FO et je n'ai jamais trouvé autre chose que du blabla.

  • Pshitt
    Pshitt     

    Il se regarde le nombril le Gus .

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire