En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
C'est la première fois que la police va établir ce genre de statistiques.
 

A la suite des violences observées pendant les manifestations contre la loi Travail, l'Igpn a décidé de réagir. Elle va enregistrer tous les cas suspects violences policières.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • MOA01
    MOA01     

    Parfait mais UNIQUEMENT quand les violences des voyous contre les policiers seront aussi répertoriées ET punies…
    Les nouveaux volontaires pour entrer dans la police après le 13 novembre vont vite déchanter quand ils seront accusés et trainés devant la justice SANS pouvoir se défendre !

  • deuxc
    deuxc     

    Ce qui est surprenant, c'est que ces violences ne se produisent jamais dans certains quartiers...Même là où des grosses berlines dépotent du 100 km/h en pleine agglomération. Entre autres.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Attendez voir si j'ai bien compris.

    Un mec basané qui n'a rien fait de mal et qui est seulement dénoncé par ses voisins sans aucune preuve c'est normal qu'il soit arrêté et poursuivi (après tout il n'est nullement question d'étoile jaune). "S'il n'a rien à se reprocher, il n'a rien à craindre."

    Par contre un policier directement lié à des blessures graves, qu'il ait à faire l'objet d'un simple contrôle, histoire de vérifier qu'il a raison, c'est absolument insupportable.

    Quelle est la logique ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Bah disons qu'avant, quand on vivait dans un état de droit (jusqu'à mi 2012) c'était pas tellement la peine.

    Depuis qu'il est devenu normal de tabasser des manifestants pacifiques pour qu'un maréchal en devenir puisse montrer son autorité en étant fort avec les faibles, y a clairement un besoin qui se dégage.

  • alain01
    alain01     

    Plus facile à compter que celles dont sont victimes les policiers

  • SebT
    SebT     

    L'igpn a du oublié ce qu'était le métier de policier...

    alain01
    alain01      (réponse à SebT)

    les planqués de l'igpn feraient bien de passer quelques temps dans les troupes d'interventions

  • colt13
    colt13     

    les crachats et injures sont le lot quotidiens de la police qui reste zen la plupart du temps il est dommage qu' ils ne puissent pas montrer les vidéos !! toujours venant des mêmes populations dans la plupart des cas

  • colt13
    colt13     

    censure

  • Dauphin91
    Dauphin91     

    Ca avance. Ca avance. Il y a des violents des deux cotes.

  • colt13
    colt13     

    a quand le recensement des violences projectiles et autres contre les forces de l ordre !!

Votre réponse
Postez un commentaire