En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une photo d'archives d'Abdelhakim Dekhar, diffusée dans un "Faites entrer l'accusé".
 

L'homme arrêté mercredi soir, présumé tireur à Libération, avait déjà été détenu de 1994 à 1998 dans l'affaire Rey-Maupin. Vingt ans après, il revendique dans une lettre sa colère contre les médias et le capitalisme, parlant d'un "complot fasciste".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

36 opinions
  • faimdete
    faimdete     

    vous n'êtes pas Demorand ?

  • Loened
    Loened     

    la haine attise la haine, le problève

  • papaona
    papaona     

    Oui pas besoin, je préfère que mon cerveau garde toutes ses fonctions :-D

  • wladyslawas
    wladyslawas     

    Il est nul besoin de faire partie des services secrets pour comprendre ça?
    Mai bon Je veux bien t'expliquer mais ton cerveau risque d'imploser ;)

  • papaona
    papaona     

    Vous aussi vous faites parti des services secrets ? :))))

  • wladyslawas
    wladyslawas     

    papaona, Vous ne savez pas tout, moi je sais, D'ailleurs ça ne serait pas le premier

  • papaona
    papaona     

    Pourquoi voulez-vous que quelqu'un le suicide ?....C'est un illuminé comme ils en existent certainement pas mal dans la nature mais qui fort heureusement ne passent pas à l'acte !!!!

  • wladyslawas
    wladyslawas     

    À moins qu'il se suicide en prison ou que quelqu'un le suicide

  • Chapeaugras
    Chapeaugras     

    Ils vont dire que ça place n'est pas en prison, il va être hospitalisé d'office en HP et ressortira au bout de quelques mois, pour recommencer et peut-être ce coup-là tuer

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    D'une inculture crasse, les pseudo-journaleux pousse-dépêches confondent "douze hommes en colères" avec "douze salopards" :)). Il faut donc rectifier le titre de l'article : "machin bidule, un salopard"

Lire la suite des opinions (36)

Votre réponse
Postez un commentaire