En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le policier pourrait être mis en examen ce vendredi
 

Info RMC : Le frère aîné du jeune homme tué par un policier à Marseille cite un témoignage direct pour affirmer que le fonctionnaire était ivre et a tiré «dans le dos». Le suspect affirme avoir été sobre, et que le coup est parti tout seul.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

78 opinions
  • sasla
    sasla     

    comment un tel titre peut'il être publié ainsi?. Sans rien savoir, sous couvert d'un témoignage qui ne peu pas être retenu un journaliste bafoue le principe républicain de la présomption d'innocence. Les journalistes peuvent être plus dangereux que la police dans notre démocratie.

  • ps triste
    ps triste     

    il n'a rien vu, rien entendu mais son témoignage a convaincu un bon journaliste. Je suis surement chanceux car la police ne m'a jamais tiré dessus , allez donc m'expliquer..., des gens qui tirent sur tout le monde . Ceci dit, il faut laisser l'enquête se faire, une faute est possible.

  • ROGERSS
    ROGERSS     

    D'après d'autres éléments de l'enquête, le policier avait bu et fumé du cannabis...

  • smartiz
    smartiz     

    CAR, il y a beaucoup de personnes, qui trouvent, que la police, ne refroidit pas asez de racailles!

  • edouard  xxxx
    edouard xxxx     

    parce que j`ai plutot l`habitude d`entendre que la police ne peut plus rien faire , ne peut plus rentrer dans certains quartiers , certaines rues , etrange votre information , non ?

  • CRT
    CRT     

    Pour les médias, systématiquement, une présomption de culpabilité pèse sur les policiers dont le concours est requis quand cela va mal et qui pour le reste sont vilipendés par principe : on leur donne trop rarement raison dans les gazettes prétendument informées. Ils interviennent trop tôt, trop tard, maladroitement, violemment : une catastrophe permanente!

    La parole n'est donnée qu'à ceux qui détestent la police. Il est chic de la salir, vulgaire de la défendre. Personne ne se demande si aux qualités qu'on réclame d'un policier, beaucoup de citoyens seraient capables d'exercer ce beau métier de sauvegarde de la tranquillité publique.

  • ppppppffffff
    ppppppffffff     

    cette nuit voitures brulées à Toulouse comme dab me direz vous,vrai,mais surtout faut pas le dire

  • anar 1er
    anar 1er     

    ben....voyons et blanc comme neige dans le même pdst...

  • anar 1er
    anar 1er     

    les seules personnes qui s'offusquent ne se demandent pas comment on en est arrivé là?promenez vous en ville et reniflez,le "chichon"est omniprésent et la came est en vente libre.quand aux dealers et consommateurs,ils ont encore toute leur vie devant eux puisque le laxisme des magistrats et de nos gouvernements successifs est croissant(sans jeu de mots)

  • picoline11
    picoline11     

    Dealers voyous qui d'habitude fumaient vendaient de la drogue impunément dans le rue dans les commerces sans que le patron puisse dire quoi que ce soit sous peine de se faire casser la gueule sont tombés sur un policier qui a réglé le problème malheureusement il était alcoolisé alors là ça change tout les voyous deviennent des angelots le policier un ignoble assasin ce n'est pas comme ça que l'on fera reignier la lois

Lire la suite des opinions (78)

Votre réponse
Postez un commentaire