En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'entrée du CHU de Nancy où l'usurpatrice prétendait travailler lorsqu'elle appelait ses victimes.
 

La police de Nancy tente d'identifier les nombreuses victimes d'une femme de 37 ans qui faisait croire à des gens choisis au hasard qu'un de leurs proches était hospitalisé dans un état grave.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • nini2505
    nini2505     

    C'est meme plus de la connerie dans ce cas là ... il faut l'interner cette folle

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    C'est à peine croyable cette histoire, vraiment une vraie "névrosée" cette femme, il faut avoir un "sacré grain" !

  • Ep0xY
    Ep0xY     

    Complètement tarée....

Votre réponse
Postez un commentaire