En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La police refuse l'dée d'une maladresse, mais pas sûr qu'ils renouvellent cette expérience.
 

Le compte officiel de la police nationale sur Twitter a involontairement donné accès, l'espace de quelques heures, à des comptes pédopornographiques à ceux qui le suivent par une poignée de tweets maladroits.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Laissez moi résumer, voir si j'ai bien compris : y a une rubrique spéciale sur un site de la police concernant la traque des pédophiles sur internet. Et il y a quelques tweet donnés en exemple. Et les gens cliquent sur les liens de pédophiles. Et sont surpris de tomber sur des contenu pédophiles ? Alors certes le type qui a fait ça est un crétin, mais ceux qui cliquent sur les liens tels de gentils oisillons sortant de l'oeuf le sont aussi.

  • DANY  a Nice
    DANY a Nice     

    Ça devient la grande pagaille organisée avec cet Internet. Je n'ai Internet que depuis mi-octobre 2013, suite à ma sortie d'hôpital pour un A.V.C. Ce que je découvre, de jour en jour, me dégoûte profondément. Avec cet A.V.C., ayant failli rester partiellement paralysé, j'ai arrêté complètement de fumer et j'ai retrouvé une forme de vie spirituelle que j'avais abandonnée depuis plusieurs années. Le monde devient fou et c'est à se demander si ceux qui en annoncent la destruction divine .........

Votre réponse
Postez un commentaire