En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'enquête bat son plein après les meurtres de toulouse et montauban
 

Les enquêteurs n'ont fait état mardi d'aucune percée dans l'enquête sur les tueries qui ont fait sept morts en une semaine en France, où des lézardes sont apparues dans l'unité politique observée autour de cet événement qui a figé la campagne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Lucide 44
    Lucide 44     

    François Hollande s'est assoupi mardi dernier en plein après-midi, lors d'une table ronde dans la Drôme. L'endormissement, qui n'a duré que quelques secondes, est passé quasiment inaperçu.a force de nous endormir !!

  • TONTON NATURE
    TONTON NATURE     

    LA FRANCE A PEUR!!

    Il faut savoir que la police fait se qu'elle peut, car cela est plus dur de faire une recherche sur un fou isolé, que de rechercher des terroristes, car pour les terroristes on aura toujours l'origine ou une info sur le groupe, tandis que ce fou isolée est apparement seul et on ne connait pas ses intentions car il pourrait frapper dans n'importe quelle ville de FRANCE, c'est la ,la difficulté de l'enquete, il est tres organisé et en plus prémédite ses actes barbares. MAIS QUI DONC A FABRIQUER CE FOU??????

  • IMRI77
    IMRI77     

    La France est abasourdie par la détermination
    d'un ou de plusieurs individus à l'esprit fou et glacial, téléguidés ou pas, mais s'est remise de l'électrochoc qui rassemble la République, oubliée via les actualités financières et économiques des dernières décennies, pour un sens retrouvé : la Liberté des consciences. Une pensée émue pour les victimes,surtout pour les victimes enfants qui ne sont pas encore sortis de leur innocence...

Votre réponse
Postez un commentaire