En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • MrParano
    MrParano     

    En utilisant notre argent pour remplir les poches des banksters qui tiennent les grecs, nos gouvernements espéraient que nous nous retournerions contre les seconds plutôt que les premiers. C'est peut être en train d'échouer, mais la leçon sera bien cher payée.

  • 109600
    109600     

    Bravo camarade Mélenchon. Profite de l'occasion pour demander à tes copains grecs de nous rendre l'argent que nous leur avons prêté. Nous aussi avons des fins de mois difficiles.

  • dnujj
    dnujj     

    Mélenchon hahaha, un mec qui n'a jamais travaillé, mdr.

    référundum
    référundum      (réponse à dnujj)

    Vous parlez sans savoir pour le salir parce que le cadre culturel dominant vous manipule et vous pousse à penser ainsi. Mélenchon a travaillé comme correcteur dans une imprimerie, dans une entreprise d'horlogerie, dans une station-service, il a aussi été professeur de français, journaliste, dessinateur dans un hebdomadaire, et il travaille aussi beaucoup pour toutes ses activités politiques, en tant que député européen dans l'étude des textes soumis au vote, la rédaction de ses explications de vote, dans ses articles de blog, l'analyse de la situation politique, les mobilisations diverses, rencontres internationales, discours et interventions médiatiques, il était même totalement débordé de tâches pendant la période des élections présidentielles. Il est extrêmement actif.

    Sachez aussi que ce sont les banques privées qui ont été sauvées, pas la Grèce à qui on avait promis une aide sur sa dette (qu'on a pas donné) si elle faisait les sacrifices que ses gouvernements précédents ont fait. Tout ça pour faire un chantage et lui imposer une politique de démantèlement de sorte que les rapaces de la finance et d'une ultralibéralisation puissent tirer leur épingle du jeu et que l'Allemagne verrouille son modèle politique et sa mainmise sur l'union européenne orientée à son service.
    Ayez connaissance du fait que l'Allemagne a contraint la Grèce à contracter de nouveaux empreints avec un accord secret imposant qu'une partie de cet argent serve à acheter des sous marins allemands. Voilà par exemple à quoi sert l'argent qu'on "donne" à la Grèce, à faire fructifier nos magouilles. La preuve est que l'Allemagne qui espionne ses camarades dont la France, refuse de partager ses informations sur ses ressortissants fraudeurs avec les impôts Grecs.
    On ne cherche pas à sauver la Grèce, on cherche à profiter crapuleusement de la faiblesse de ce pays.

    En réalité la situation est simple : L'argent en question n'est pas donné à la Grèce, il l'est à nous même. Et comme d'habitude quand ça tourne mal, on nationalise les pertes et on fait payer LES peuples après que des entreprises et quelques oligarques se soient mis dans les poches des milliards. Il y a un solution facile pour annuler une partie de cette dette sans qu'on ait à y perdre, solution que tout le monde promeut même DSK maintenant (notez l'endoctrinement médiatique actuel qui veut nous vendre ce libéral en le faisant passer pour un grand expert alors qu'il s'est fait rouler par son associé franco-israélien notoirement connu pour être un arnaqueur et qu'il a raté sa gestion du début de cette crise quand il était en responsabilités au FMI).

    Sachez que la France a payé en cumulé 30 milliards à la place du royaume uni ces 30 dernières années dans le cadre du "rabais britannique".
    Pourquoi on ne demande pas que le Royaume-Uni nous rende cet argent ?
    Deux poids deux mesures ?
    Un racisme anti-grec a été instillé par les médias il y a plusieurs mois, et une propagande mensongère agitée pour que la population considère les grecs comme des fainéants qui auraient profité, qui participeraient à nous ruiner et qu'il faudrait pousser à payer ou à virer. C'est semblable au discours du front national vis-à-vis d'une partie de la population française qui ne serait pas "assez française", faire se battre entre eux les français. Ici c'est les européens français contre les européen grecs pour mieux cacher le sujet de la politique économique antisociale qui se fait pour exploiter les peuples qui ne sont qu'une manne à pognon.

    Voilà comment on arrive à imposer l'inacceptable dans des démocraties. Il ne s'agit que de maintenir l'illusion à un consentement lorsque le peuple ne croit plus à la "nécessité" de choisir ou accepter des politiques qui vont à l'encontre des intérêts des peuples.

    Ainsi, rendus ignorants de la réalité des choses, les gens commentent à l'aveugle en répétant sans réfléchir, ce que les médias dominants des oligarques leur racontent. Aveugles, ils y croient.

    Ne vous laissez plus embobiner. Ne soyez plus un pion inconscient.

Votre réponse
Postez un commentaire