En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Avec des produits souvent en rupture de stock, la nouvelle carte des wagons-bars des TGV ne fait pas que des heureux...
 

Rideau clos au wagon-bar. Les salariés de Cremonini, qui gère la vente de nourriture et de boissons des TGV, sont en grève. Ils dénoncent notamment la nouvelle carte et sa mauvaise gestion.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • nikitalice
    nikitalice     

    Grève des bars TGV

    Depuis le 11 mai 2009 , les hôtesses et stewards des bars TGV sont en grève, c'est la troisième depuis que le 1er mars, la SNCF a attribué le marché de la Restauration ferroviaire à la Société Cremonini connue pour ces pratiques sociales au rabais. En effet dès les premières semaines, l'ambiance est posée :

    -Tout d'abord un manque de considération totale de notre nouvel employeur qui ne daigne même pas nous dire bonjour lorsqu'il passe devant nous, mais surtout aucune concertation pour toutes les décisions concernant notre avenir, ainsi nous apprenons par lettre recommandée que nos plannings vont être alourdis (nous sommes la seule profession pouvant travailler jusqu'à 19h30 sur une journée en service continu), que nos axes vont être mixés (au détriment de la vie privée de certains commerciaux de bord qui ont des enfants et qui ont organisé leur vie en fonction de leur axe !) et que les repiquages qui étaient jusqu'à maintenant (selon l'accord NRF) "une faculté et non un principe d'organisation" vont être systématiquement planifiés sur nos plannings !
    Qu'est-ce qu'un repiquage ? c'est 3 trajets dans la même journée + un découché + 1 retour le lendemain ! c'est dire la fatigue engendrée par ce genre de fonction !

    - Puis, vient la pression psychologique, dès les premières semaines de son arrivée Cremonini déclenche 11 mises à pied conservatoire (raison des 2 premières grèves) pour non typage de produits ! Certains commerciaux sont soupçonnés de vol pour avoir oublié de typer un café, ce qui peut arriver parfois surtout quand la gamme est nouvelle, que les clients au bars sont nombreux et impatients, que codes de typage ont changé et que la nouvelle gamme propose un menu déroulant qu'il faut expliquer à chaque clients ! Donc, oui, dans ces conditions, il peut nous arriver d' OUBLIER de typer un café, mais de là à être considéré comme des voleurs !!!!! Aucune indulgence ne nous sera accordée, au contraire, les commerciaux auront une mise à pied conservatoire (pour certains 15 jours non payés !) et nous recevrons dans notre casier un courrier de la direction nous avertissant quant plus des fameux clients mystères chargés de nous surveiller, une société extérieure a été embauchée pour les aider à traquer les voleurs !!!!
    Tout cela, sans qu'aucune représentation syndicale puisqu'à ce jour aucune élection d'instances représentatives (DP/CE/CHSCT) n'a été planifiée, facilitant ainsi la mise en place de la nouvelle organisation du travail de notre nouvel employeur !!!!
    Et dans ce climat de suspicion, n'oublions pas de rajouter la surprise de nos fiches de paye : pas de paiement de carte orange pour certains, pas de paiement blanchissage pour d'autres, dates d'ancienneté et solde CP erronés, voire pas de paye du tout !!

    - et enfin, des conditions de travail déplorables, pas de matériel à bord (facile de vendre des yaourts sans cuillères !), parfois pas de sacs poubelles, une nouvelle gamme de produits trop étendue qui ne permet pas d'avoir assez de stock à bord, des dates de limite de conservation trop courtes ce qui nous oblige parfois d'effuser les produits en nombreuses quantités (inadmissibles pour nous quand on connaît la conjoncture socio-économique actuelle !) une baisse des prix des produits sachant que nous sommes payés à l'intéressement et que ces produits ne satisfont même pas notre clientèle que nous nous efforçons de fidéliser depuis des années par notre professionnalisme et notre respect.

    C'est pour toutes ces raisons, que depuis le 11 mai 2009, nous sommes en grève, que nous manifestons, que nous occupons les locaux de l'entreprise et que nous tentons d'alerter les médias et les politiques afin qu'il y ait une prise de conscience sur ce qui est en train de se passer. A deux reprises, notre direction nous a reçu sans aucune proposition concrète, à l'heure où je vous écris la dernière proposition qu'elle nous a faites, la voici :






    Une assignation en justice au Tribunal de Grande Instance de Paris
    pour dégradation de matériel et occupation des lieux, le vendredi 22 Mai 2009 à 14 heures.



    Une liste de personnes a été convoqué dont certaines n'étaient même pas présente sur les lieux !

    Pour dénoncer ces pratiques d'un autre temps et pour toutes les raisons exposées ci dessus, j'espère, Mesdames et Messieurs les Journalistes, que vous viendrez nombreux vendredi au TGI de Paris à 14H, car depuis le 11 mai, nous ne vous avons pas beaucoup vu et nous avons besoin de vous pour nous faire entendre !

  • La révolte
    La révolte     

    Les salariées en gréve depuis le 11 Mai 2009, je touve indamisible le peut de médiatisation dont nous faisons l'objet!! LE COMBAT CONTINUE.

  • COLERE
    COLERE     

    voila,c'est clair on ne peut accepter d'éssuyer les platres de cremonini ,premiere paye -300 euro de prime d'interressement et 15 heures supplementaires pour ce premier planning payé pareil!!!DONC demain vendredi je suis gréviste et je pers 200 euro de plus pour un découché..

  • letibo
    letibo     

    Bonjour Marie,

    Juste une explication concernant les tarifs pratiqués a bord des TGV.
    Sachez que, par rapport a un commerçant dit classique, la société doit, en plus, payer les chambres d'hotel des agents partant en decouché, sachez aussi que dans les principales gares , il existe des locaux ou sont stocké de la marchandise, des manutentionnaires sont là aussi pour charger le TGV.
    Toutes ces petites choses en plus que vous, clients, ne connaissez pas suffisent a ajouter aux produit 5 a 10ct.
    (pas excessif finalement!)

  • 1salarié
    1salarié     

    bonjour a tous !! je vous ecris aujourd'hui pour vous montrer mon indignation envers ce qui nous arrive aujourd'hui nous petit personnel de la restauration ferroviaire .... les conditions de travail chez Cre**** sont moyennageuses !! tout est fait pour faire gagner de l'argent a la societé au detriment du bien etre du salarié !! l'Hygiene est tres rarement respecté !! les DLC sont limites ... Voir il est meme tres courant de se retrouver avec des produits perimés !! Oui je le reconnais les prix sont surement plus abordable pour notre aimable clientele cependant la qualité et le grammage on été revu a la baisse .... comment voulez vous reussir a travailler dans de telles conditions ? Rendez vous compte que notre activité n'est pas de tous repos .. TRES FORTE amplitude parfois plus que 18H dans la journée .. nuisance auditive, debout constament etc ...
    Et de plus a cause de se manque de professionnalisme de la part de Cre**** et a la SNCF qui cautionnent cela en leur donnant le marché et en nous bradant au passage .. nos salaires vont en souffrir .. Personnellement je suis salarié chez Cre**** depuis plus de 4 ans avec un menbre de ma famille qui vient d'etre repris par cette meme societé et honnetement cela me fait de la peine .. vivant moi meme ces conditions quotidiennement !! Je vous remercie de bien vouloir faire entendre nos messages a vos auditeurs et a vos lecteurs afin de leur faire savoir ce qui ce passe et se cache reelement dans la RESTAURATION Ferroviaire

  • marie23
    marie23     

    Personnellement j'ai souvent pris le TGV, je préfère préparer ma collation à la maison..! comme lorsque je voyage en voiture, la différence de prix dans les stations pour un sandwich et une bouteille d'eau, assez de nous prendre pour des pigeons !!!

  • jelobr 89
    jelobr 89     

    ET NE PLUS CONSOMMER PENDANT UN MOIS : ET VOUS VERRZ QUE TOUT RENTRERA DANS L'ORDRE. LES PRIX BAISSERONT ET ON RETROUVERA DU CHOIX...PAS DUR ? NON ! jelobr 89.

Votre réponse
Postez un commentaire