En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Si les cas des Technicolors à Angers  ou des Fralib à Gémenos sont les plus médiatisés, des milliers d’autres cas de menace de licenciements sont moins connus.
 

Plus de 40 000 emplois sont menacés dans toute la France, à travers 46 entreprises placées en redressement ou en liquidation : ce dur bilan social est celui que dresse la CGT à travers sa « liste noire ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

110 opinions
  • guideni
    guideni     

    c'est la qu'on va voir le hollande a l'oeuvre ,comme il ne pourra rien faire sa sortie sera de dire que c'est la faute a Sarko !!!!!!!!!!!

  • jakpor
    jakpor     

    La CGT ne ment pas . Elle a dit que ça concernait les entreprises là ou elle est présente et que ce sont les élus CGT qui ont remontés ces infos.Elle a donc déclarée qu'il y avait en plus les sous traitants de ces entreprises et les PME dont elle igore ce qui se passe vu que la CGT n'est pas présente

  • jackpor
    jackpor     

    Tu te trompe avec les fermetures et les licenciements c'est le contraire de se mettre au boulot puisqu'il y aura plus de travailleurs que l'on empèchera de travailler et qui seront au chomage

  • jakpor
    jakpor     

    Il faut vraiment etre de mauvaise fois ou naif pour faire croire que c'est la CGT et la gauche qui sont les fautifs.
    Sait tu que ces infos ,les délégués CGT de ces boites en avaient eu connaissance avant les élections par leur CE et les syndicats avaient déja manifestés contre ces fermetures ou licenciements
    Ce genre de décisions les patrons ne les décident pas du jour au lendemain

  • bomci ptitkiki
    bomci ptitkiki     

    remerciez la cgt et la gauche, vous l'avez voulu vous l'avez mdr

  • CHTI333
    CHTI333     

    Difficile d' affronter l opinion. Pour lui faire comprendre. ,que les grands groupes industriels sont nécessaires pour protèger un peuple de l appétit des autres peuples . Peuples unissons nous. ! C est de. La connerie .

  • canard rouge
    canard rouge     

    ET oui faut payer l'addition un jour ...
    Il est temps d'installer un vrai régime soviet ... tout le monde au boulot , même les planqués et les faignants ...

  • moscato show on air
    moscato show on air     

    tout simplement Bravo les Na (et non)

  • XJ20
    XJ20     

    Les emplois privés disparaissent en France et je viens d'apprendre par l'association sauvegarde retraites que la Cnav (caisse vieillesse du privé) et l’Etat se sont entendus pour que "l’aide au maintien à domicile des fonctionnaires de l’Etat soit prise en charge par le régime de retraite des salariés du privé !

    Appartient-il au régime de base des salariés du secteur privé de prendre en charge, même de manière « expérimentale », une aide au maintien à domicile pour les retraités de l’Etat ? De toute évidence, non ! C’est pourtant ce que prévoit un projet de décret, approuvé à la majorité par la commission d’étude de la législation vieillesse de la Cnav !
    Deux conventions passées entre l’Etat et la Cnav prévoient de mettre en place une « aide au maintien à domicile » des fonctionnaires de l’Etat à la retraite, dont la gestion sera déléguée au régime général des salariés du privé."

    Une honte.

  • luis attaque on air
    luis attaque on air     

    elle est sans doute loin de la réalité, car 45.OOO suppressions d'emplois dans les grands groupes du CAC40 annoncés, c'est la réalité vraie, mais aussi combien de PME/PMI en sous traitance . L'insee prévoir 420.000 de suppressions de postes (pas de licenciements nuance !) en 2012 Le Moullande a du pain sur la planche ( à voile ha ha ).

Lire la suite des opinions (110)

Votre réponse
Postez un commentaire