En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • popo72
    popo72     

    Je ne suis pas d'accord avec vous, GallusII, Je suis partisan de la loi du talion. Si un fasciste ou raciste quelconque agresse ma famille, je supprime la sienne avant de m’occuper de lui Il n'y a pas de discutions possibles avec les petits nazillons, furent-ils d'un niveau bac +4

  • Gallus II
    Gallus II     

    Lorsque l'on lis le livre (qui a été condamné pour plagia par Pascale Flamand, une autre écrivain) on s’aperçoit que Jean Moulin et René Bousquet n'étaient pas les hommes stéréotypés que nous ont décrit nos cours simplistes et orientés. Les deux hommes avaient des qualités et des défauts dans une époque où nul ne sait comment il se saurait comporté. (Moulin était un carriériste hautain trahi par les siens tant il était con, Bousquet a sauvé 20 personnes lors de l’inondation de Auch le 2 mars 1930) Pour l'assassin de René Bousquet, cinq balles, cinq ans...Pour avoir tué un homme fusse t'il un salaud...On ne peut cautionner la vengeance, ce débile au sens pathologique à défaut de fou ne mérite pas d'être acclamé.

  • VAE      VICTIS
    VAE VICTIS     

    la Francisque à Tonton, ça doit pas faire plaisir à Pépère !

  • MIOS33380
    MIOS33380     

    Fou non mais justicier oui !..... Depuis des années il était protégé par son ami intime, depuis Vichy, François Mitterrand qui a lui même reçu la Francisque ! Pour mémoire pour obtenir cette décoration il fallait manifester depuis la guerre un attachement actif à l'œuvre et à la personne du maréchal : avoir de brillants états de services militaires ou civiques ». Il fallait prêter ce serment : « Je fais don de ma personne au Maréchal Pétain comme il a fait don de la sienne à la France. Je m'engage à servir ses disciplines et à rester fidèle à sa personne et à son œuvre. »

Votre réponse
Postez un commentaire