En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - La société française Qosmos, accusée par des organisations de défense des droits de l'homme d'avoir commercé avec le régime...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • anchois70
    anchois70     

    Ah! toutes ces pseudo associations de la défense des droits de ceci où de cela et du charity business, c'est devenu des entreprises qui draguent de l'information ou des ragots, avec pour seul l'objectif d'essayer d'aller en justice pour faire du fric.
    Les dons et subventions ne doivent pas suffir pour payer leurs escouades de soit-disants bénévoles.

  • SYBARITE
    SYBARITE     

    et cette société d'espionage sur internet elle sevi en france?

  • berryvar
    berryvar     

    Au dela de la nature du régime, comment le mettre en cause dans la surveillance d'internet quant ce outil peut être utilisé contre la sécurité du régime en place. Alors la sté ne peut être mise en cause. cette pratique existe partout y compris dans les pays dits démocratiques.

  • pugilas
    pugilas     

    C'est plus facile de s'attaquer a une entreprise française qu'au consortium d'armement russe ou chinois.

Votre réponse
Postez un commentaire