En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Plainte contre Charlie Hebdo : "entre liberté et abus"
 

Une plainte a été déposée, mercredi, par une association contre Charlie Hebdo pour "provocation à la haine". BFMTV a voulu savoir quelle chance cette plainte avait d'aboutir.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • Katysa Beverly Hills
    Katysa Beverly Hills     

    Vous-êtes manipulé comme pas possible vous c'est grave très grave, quand on fait de l'humour sur les juifs, ils appel ça de l'anti sémitisme et quand on insulte les arabe c'est la liberté d'expression mais vous êtes des grand malade bande d'incultes va !

  • Katysa Beverly Hills
    Katysa Beverly Hills     

    Quand Dieudoné a fait des spéctacle sur les Juifs ça n'a pas étais prononcé Humouriste mais Anti sémitisme, il la même étais jugé pourquoi parler vous d'humour quand on insulte les musulman et pourquoi parlez vous de Anti sémitisme quand on insulte les juifs?

  • dawoud
    dawoud     

    T'insultes les Juifs = Antisémitisme .
    T'insultes les Noirs = Racisme .
    T'insultes un Homosexuel = Homophobie .
    T'insultes L'Islam = Liberté D'expression ..

  • CONTROVERSE111
    CONTROVERSE111     

    ça serait rigolo que la plainte pour crime raciste soit aussi dirigée pour complicité et pour recel de criminel. ça fera fermer la gueule à tout le monde, sous peine de se voir inculpé

  • CONTROVERSE111
    CONTROVERSE111     

    ça serait rigolo que la plainte pour crime raciste soit aussi dirigée pour complicité et pour recel de criminel. ça fera fermer la gueule à tout le monde, sous peine de se voir inculpé

  • CONTROVERSE111
    CONTROVERSE111     

    donc, ça ne relève plus de La 17e chambre du tribunal de Paris qui elle ne s'occupe que des problèmes liés à la Presse, mais bel est bien directement du Pénal, qui en serait saisis par plainte avec constitution de Partie Civile

  • CONTROVERSE111
    CONTROVERSE111     

    On sait au moins depuis l’affaire Salman RUSHDIE, et à l’occasion de l’affaire des caricatures « Danoises » du Prophète, reprises un peu partout, et encore « hier », suite à l’affaire du film « l’innocence de l’islam », ON CONNAÎT D’AVANCE les réactions des musulmans que tel Faits suscitent à travers le monde.

    L’affaire du fameux film, alors que encore ses conséquences en mouvement, Charlie Hebdo ne craignant de créer et publier des caricatures insultantes à la communauté musulmane, cette immonde revue arguant de la liberté d’expression et de la liberté de la presse, arguments repris et soutenus par toute la classe politique française.

    Dès lors que les réactions qu’on sait sont prévisibles et inévitables, il y a bel est bien provocation à la haine et à la violence, Faits échappant aux concepts « liberté d’expression » et « liberté de la presse », ces 2 termes sont bien encadrés par des Lois en France et ailleurs.

    Au sujet des principes « liberté d’expression » et « liberté de la presse », l’Etat français censure officiellement et continuellement centaine de publications, les Arrêtés concernant ces censures sont toujours publiés au Journal Officiel de la République.

    Donc, dès lors que la réaction des musulmans est prévisible et inévitable, et alors même que l’annonce publique faite par Charlie Hebdo avant même de la mise sur le marché de son Numéro sur les caricatures, l’Etat français, de par sa responsabilité à garantir quiétude et sécurité à toute sa population, et de par son pouvoir à prévenir de tout risque de dérives et de violences, et de son pouvoir de censure…

    L’Etat français, ainsi que tout de la classe politique qui arguent des Droits de liberté d’expression et de liberté de la presse pour en tenter de requalifier de qui en Droit relève du crime, tout ce monde s’en trouvent selon les termes mêmes de leurs Lois, complices de crime raciste (c’en est bien un, dès lors qu’il vise sans équivoque, une communauté, et en attend tirer bénéfices de la provocation, la réaction violente de la communauté visée étant attendue sans moindre doute)…

    Receleurs et complices de recel d’un criminel (Charlie Hebdo), en ce que l’Etat à travers ses responsables politiques tentent de noyer le Fait sous couvert des concepts cités, ainsi que tout hommes politiques, fonctionnaires, magistrats, intellectuels, et toute personne publique qui soutiendrait être relevant de la liberté de la presse ou de la liberté d’expression, ce que en Droit de la République est qualifiable de « crime », Charlie Hebdo étant lui l’auteur de crime.

  • PascalLaCourneuve
    PascalLaCourneuve     

    Il est clair que si la justice donne raison aux plaignants, "liberté d'expression" ne sont que des mots vide de sens et que les obscurantistes ont encore de beaux jours devant eux...

  • jacas
    jacas     

    Nous voilà revenu au temps de la dictature ,si un journal satyrique n'a plus le droit de faire des dessins humoristiques ,ou va la démocratie ? ,la bonne question est :peut on rire de tout ,ou plutôt se moquer de tout ?apparemment il est déconseillé de se moquer de l'islam !,les radicaux islamiques n'ont pas d'humour ,par contre eux ,ne se gênent nullement de dénigrer notre religion ,je crains fort que tout cela soit le prétexte pour " entrer en guerre " ,contre les occidentaux !!!

  • Robert Lafondue
    Robert Lafondue     

    Quelle liberté d'expression, dieudonné n'en a pas dit la moitié et il a eu plein d'emmerde. Charlie hebdo s'en fout pas mal de la liberté d'expression, ces tartuffes veulent juste faire un scandale pour se remplir les poches sans la moindre compassion pour les otages français dans le monde!

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire