En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pilule contraceptive : trente nouvelles plaintes en janvier

Pilule contraceptive : trente nouvelles plaintes en janvier
© DR

Suite à la plainte déposée contre Bayer à la mi-décembre par Marion Larat, handicapée à 65%, suite à un AVC qu'elle lie à la prise d'une pilule de troisième génération, trente dossiers de plaintes ont été déposés auprès des avocats de la jeune femme.

Sur le même sujet :

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
8 opinions
  • MagicNEK,

    Désolé pour les fautes d’orthographes, je ne me suis pas relu :)

  • MagicNEK,

    Les médecins et sages-femmes ne prescrivent pas de pilule sans un interrogatoire complet, recherchant des contre-indications. Cela m'étonnerait qu'il y ait eu un faute à ce niveau (même si ça reste possible). Une enquête sera mené et nous dira qui est fautif dans cette histoire.

  • choco56,

    Vous êtes médecin pour parler comme ça vous ? Les laboratoires avaient été avertis du danger de ces pillules bien avant les plaintes ! vous avez lu l'article au moins ? Non ? ben lisez le, vous ferez peut-être moins de fautes d'orthographe !

  • laralex,

    faut arreter les conneries un peu les causes d'une epilepsie sont diverses et varié la pilule laisser moi doucement rire, encore des personnes qui veulent se fait des tunes tout simplement, on va devenir aussi pitoyable qu'au état unis.

  • HeyBaal,

    Il faudrait quand même s'interroger sur l'existence d'un lien de cause à effet. Combien d'accidents de ce type arrivent à des personnes qui ne prennent même pas la pilule ?

  • Bamboula,

    Depuis quand le sort des femmes intéresse les merdias et les politiques dans ce pays ? Depuis qu'il est lié au business publicitaire sans doute mais certainement pas depuis la parité ni depuis l'égalité des salaires. Cette histoire de pilules est encore une glauque histoire de pognon couverte par des lobbies laborantins eux même couverts par des politiciens. Ce business est du même niveau que les crèmes de beauté, huiles de vidange, yaourts natures ou pas, vaccins plus ou moins suspects. Bref toutes les merdes dont vous avez absolument besoin mais sans lesquelles la vie n'est pas pire.

    David.

  • Bamboula,

    Responsables mais pas coupables, t'as pas connu ?

    David.

  • look165,

    Les fautifs, ne sont-ils pas les gynécologues qui les prescrivent peut-être sans certaines vérifications préalables ?

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •